Ressources et médias

Rester informé


Financements

En 2016, les Amis de la Terre France ont bénéficié de subventions publiques et privées :

Financements publics :

  • Ministère de l’Ecologie et du développement durable : 115 000 € dont 30 000 € pour la campagne modes de production et de consommation responsables ; et 85 000 € pour l’élargissement et le renforcement du réseau.
  • Réserve parlementaire Gattolin : 4 000 € pour la campagne impunité des multinationales et industries extractives ; Ronan Dantec : 5 000 € pour les guides banques et Danielle Auroi : 5 000 € pour la campagne impunité des multinationales et industries extractives.
  • ADEME : 35 000 € ( dont 4 888.82 € de reliquat de 2015, et 4 888. 82 € pour 2017 ) pour la campagne modes de production et de consommation responsables et 10 000 € pour précarité énergétique (2017).
  • Mairie de Paris : 10 500 € ( dont 6 000 € pour 2016 et 4 500 pour 2017 ) pour la campagne modes de production et de consommation responsables , et 2 990 € pour précarité énergétique (pour 2017)
  • Région Ile de France : 5 000 € pour la campagne modes de production et de consommation responsables.
  • UE Financiarisation ( via FoEI) : 37 095 € (dont 26 265 € de 2014 et 2015 ) pour financer une transition énergétique qui bénéficie à tous.
  • UE DEAR ( via CEE Bankwatch Network) : 14 334 € pour l’alignement des investissements européens dans les pays en voie de développement.
  • UE School of sustainibility (via FoEE) : 56 431 € pour former et mobiliser les citoyens sur la justice sociale et environnementale.

Financements privés :

  • Fondation ECF : 123 368.85 € ( dont 23 368.85 € pour 2017) : pour la fin des subventions publics au charbon et la fin des investissements et des financements des banques privées au secteur du charbon.
  • Fondation Sunrise : 57 729 € (dont 3721 pour 2016 et 54 008 pour 2017) pour la fin des investissements et des financements des banques privées au secteur du charbon.
  • Fondation Grassroots : 25 000 € sur la responsabilité des acteurs financiers.
  • Fondation un monde par tous : 10 000 € pour contrer l’avancée de l’extractivisme.
  • Fondation un monde par tous : 10 000 € pour mettre fin à l’huile de palme comme biocarburant.
  • Fondation de France : 20 000 € (dont 416 pour 2016 et 19584 pour 2017) sur la précarité énergétique.
  • Fondation JMG : 55 000 € ( dont 26273 pour 2016 et 28728 pou 2017 ) pour la campagne TAFTA et CETA sur l’angle agriculture.
  • Fondation Abbé Pierre : 25 000 € (pour 2017) sur précarité énergétique.
  • Association Res Publica : 12 387 € : pour la campagne impunité des multinationales ainsi que des produits de communication.

Financement de nos partenaires :

  • Réseau FoEI - FoEE : 20 382 € (reliquat 2015) pour un soutien à la mobilisation et renforcement de notre réseau.