Ressources et médias

Rester informé


Notre programme de formation

La formation des militants, l’échange d’expériences et la mutualisation de bonnes pratiques sont essentiels. C’est pourquoi la Fédération organise régulièrement des sessions de formation et des journées d’échange à Paris ou en Province.

Ces sessions permettent de réfléchir sur nos pratiques militantes (concevoir une stratégie, organiser une action directe non violente...), d’acquérir des méthodes de travail efficaces (animer une réunion, gérer un projet collaboratif...) ou encore favoriser des rencontres physiques entre les membres d’un groupe de travail thématique (commission agriculture...).

Ces sessions de formation sont ouvertes à tous les adhérents : les frais de transports peuvent être pris en charge par la Fédération ou les groupes locaux.

Les prochaines formations :

27-28 mai 2017 à Montreuil : Stratégie et action pour l’allongement de la durée de vie des produits

Le cadre législatif autour de la durabilité des biens s’est considérablement structuré ces dernières années. En Europe, un plan d’action pour l’économie circulaire « closing the loops » est en négociation d’ici fin 2017 et de nombreux travaux sont en cours. En France par la loi Consommation adoptée en 2014 et la Loi pour la Transition Energétique et pour la Croissance Verte adoptée en 2016. Ces deux lois ont introduit des mesures en faveur de l’allongement des produits notamment :

  • l’information sur la disponibilité des pièces détachées,
  • l’extension de la garantie légale de conformité de 6 à 24 mois,
  • la définition de l’obsolescence programmée
  • et l’inscription de la définition de l’économie circulaire.

12 organisations ont relayé la pétition « Garantie 10 ans Maintenant » et les Amis de la Terre continuent à plaider en faveur de l’allongement de la durée de vie des produits. Plusieurs leviers ont été identifiés pour que les produits soient plus durables et mettre un frein aux techniques d’obsolescence programmée, limiter les produits non réparables, notamment ce que l’on appelle les EEE : les équipements électriques et électroniques.

Les distributeurs, vitrine de la surconsommation et porte d’entrée vers un meilleur tri/recyclage des DEEE ne jouent pas le jeu :

  • La durée légale de garantie effective est passée de 6 mois à 2 ans, mais…

De nombreuses carences sont constatées en ce qui concerne l’affichage légal chez les distributeurs (enquête 60 millions de consommateurs mars 2016). Il est démontré que la plupart des distributeurs ne réalisent pas l’affichage légal de 24 mois et ce suite à la visite de plus de 500 magasins. La mesure, mise en oeuvre depuis le 1er mars 2015 est en application progressive.

  • L’affichage de la période de disponibilité des pièces détachées est obligatoire, mais…

En 2015-2016, une enquête de la DGCCRF a démontré que sur les 397 établissements relevant essentiellement du secteur de la distribution contrôlés, 126 établissements ont présenté des manquements relatifs à l’information sur la disponibilité des pièces détachées. L’information manquante l’était pour des raisons d’imprécisions ou méconnaissance. Les Fédérations professionnelles ont été mises au courant de ces manquements et ont pour responsabilité d’améliorer les pratiques du secteur.

Objectifs de la formation

  • Comprendre et savoir expliquer en public le lien entre les enjeux de la réparation et de l’allongement de la durée de vie des produits
  • Comprendre les bases de l’élaboration d’une stratégie de campagne et des actions qui la renforce
  • Savoir organiser et participer à une action stratégique pour soutenir l’action et développer le réseau

Programme de la formation

PDF - 427 ko

Pour participer à la formation, l’inscription est obligatoire via ce lien

Pour plus d’information sur cette formation, merci de contacter Laurent Ciarabelli : laurent.ciarabelli [at] amisdelaterre.org en indiquant comme objet : "Formation PPLV mai 2017"

En savoir +

Le programme de formation pour l’année 2017 est en cours de construction. Si vous souhaitez en savoir plus, contactez Sylvain Angerand]

Rédigé le 1er février 2016