Ressources et médias

Rester informé


11 septembre 2013 - Réaction des Amis de la Terre au vote au Parlement européen sur les agrocarburants

Le Parlement européen a voté hier en faveur des intérêts des entreprises au détriment de la lutte contre la faim, la déforestation et le changement climatique.

Le vote du Parlement européen d’hier souligne l’absence de volonté politique réelle à lutter conte la hausse des prix alimentaires et l’augmentation de la faim. Les objectifs de 10% d’énergie renouvelables dans les transports d’ici 2020 encouragent l’augmentation de biodiesels produits sur des terres arables et avec des ressources en eau normalement utilisées pour nourrir les populations. Or hier, le Parlement européen n’a fixé un plafond de ces biodiesels qu’à 6%, soit une augmentation de la limite précédemment fixée à 4,5%.

L’augmentation de la combustion de biodiesels, notamment à partir d’huile de palme accélérera également la déforestation et le changement climatique. Le Parlement européen s’est prononcé contre l’adoption d’une comptabilisation correcte de l’ensemble des coûts des biodiesels sur le climat, incluant la prise en compte des émissions dues à la déforestation, la disparition des tourbières et le déplacement des terres agricoles (les changements indirects d’utilisation des sols).

Lire le communiqué de presse Les Européens contraints de conduire avec plus d’agrocarburants qui détruisent les forêts tropicales

Rédigé le