Ressources et médias

Rester informé


APPLE : VERTUEUSE ? Des engagements très insuffisants sur l’épuisement des ressources non renouvelables

A la veille du lancement officiel des ventes de l’iPhone X, les Amis de la Terre France, participant à la campagne collective #iPhonerevolt, aux côtés d’ATTAC, Finance Watch, Solidaires, Sud-Commerce, CGT-Apple Retail France, Réseaux Anti-pub, Résistance à l’Agression publicitaire, Halte à l’Obsolescence Programmée, i-boycott, les engraineurs et des personnalités publiques, publient une note de décryptage du lourd impact du modèle Apple sur l’extraction de ressources non renouvelables, la dégradation des écosystèmes et la violation des droits humains.

Très soucieuse de son image, l’entreprise qui a généré le plus de bénéfices au monde en 2016, s’est récemment engagée dans un processus de réduction de l’impact environnemental et social de son activité. Parmi les différentes mesures prévues, elle a annoncé dans son dernier rapport Environnemental qu’à terme, l’ensemble de ses produits seraient composés de métaux recyclés. Mais ces engagements relèvent pour l’instant plus du coup de communication que d’une réelle implication de la multinationale sur ces enjeux.

Alma Dufour, chargée de campagne sur les Modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre décrypte : « Avec une part importante des métaux qu’elle utilise qui ne sont pas ou très peu recyclés aujourd’hui, Apple devrait faire bien plus qu’« expérimenter le recyclage » de seulement trois métaux sur la vingtaine composant ses produits. Surtout, elle devrait mettre un terme à ses pratiques d’obstruction à la réparation et d’obsolescence rapide des anciens modèles, totalement irresponsables écologiquement ».

Apple a vendu 215 millions d’iPhones en 2016 et plus d’un milliard sur les 10 dernières années . Régulièrement n°1 des ventes , la multinationale représente 15% du marché mondial. La marque à la pomme joue donc un rôle significatif dans l’épuisement des réserves de métaux existantes et la pollution lourde des écosystèmes due à l’extraction minière. La majeure partie de la consommation énergétique d’un iPhone a lieu pendant sa fabrication, le renouvellement rapide de ses produits aggrave donc également le changement climatique. Enfin, la multinationale s’approvisionne depuis des années en minerais dont l’extraction se fait en violation des droits humains les plus fondamentaux.

En savoir +

Contact presse : Alma Dufour, chargée de campagne sur les Modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre – alma.dufour@amisdelaterre.org 09 72 43 92 57

Rédigé le