Ressources et médias

Rester informé


Action de sensibilisation "Sème pas tes piles"

Noël et son cortège de cadeaux fonctionnant à piles approchant à grand pas, les Amis de la Terre - Paris, en partenariat avec le CNIID, Agir pour l’Environnement et les Amis du Vent organisent une journée de sensibilisation, le samedi 16 décembre, dans le cadre de la campagne « Sème pas tes piles ». Cette manifestation se déroulera devant le centre commercial Place d’Italie et sera l’occasion d’informer le public sur les conséquences de l’usage des piles.

Melora Palmer, responsable de la campagne « Sème pas tes piles » des Amis de la Terre - Paris explique « Deux piles sur trois finissent à la poubelle ou dans la nature, c’est que nous apprennent les chiffres de l’Observatoire des Piles de l’Ademe1 pour 2005. C’est 40 % de plus de déchets dangereux qui peuvent passer dans notre chaîne alimentaire que pour nos voisins Belges ou Autrichiens ! Or les piles et accumulateurs usagés sont de loin les déchets les plus polluants de la consommation courante » La dangerosité des constituants des piles est avérée scientifiquement : les effets du cadmium et autres métaux lourds (mercure, nickel, plomb, zinc...) contenus dans une pile sont particulièrement nocifs pour notre santé.

De plus, l’extraction des métaux lourds entraine d’importants problèmes sociaux pour les communautés et une pression sur les espaces naturels et les ressources naturelles. Cet usage des piles jetables va à l’encontre d’une société durable pourtant unanimement revendiquée.

Les Amis du Vent, Les Amis de la Terre, le CNIID, et Agir pour l’Environnement alertent sur la nécessité de la réduction du jetable en promouvant les alternatives (chargeurs, mécaniques, solaires,...) et demandent pour une collecte efficace : l’amélioration de la visibilité et du nombre de points de collecte dans les magasins, mais également dans les entreprises et les lieux publics, la mise en place d’une campagne d’information et de sensibilisation par les organismes de collecte, une filière de collecte transparente ainsi qu’un étiquetage indiquant la dangerosité des piles (rechargeables ou non).

Rédigé le