Alpha Coal : un projet loin des standards de la Société Générale !

Montreuil, le 15/04/2014 - La Société Générale soutient un énorme projet de mine de charbon, Alpha Coal, qui ne respecte pas ses propres principes environnementaux et sociaux (1) pourtant faibles. C’est ce que révèle une étude publiée aujourd’hui par les Amis de la Terre qui passe au crible les risques du projet, notamment sur la biodiversité, les ressources en eau, la Grande Barrière de corail et le climat (2). Démentiels, ces risques ne doivent pas être ignorés et le projet ne peut continuer en l’état, comme l’a confirmé le tribunal foncier du Queensland mardi 8 avril (3). La Société Générale doit s’en retirer immédiatement.

Les Amis de la Terre alertent, depuis septembre 2013, la Société Générale des risques d’Alpha Coal, un énorme projet de mine de charbon situé dans le bassin de Galilée dans l’État du Queensland en Australie. Aujourd’hui, l’association publie une analyse comparative (2) entre les impacts qu’auraient le projet et les principes adoptés par la banque afin de s’assurer de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) de ses activités. Biodiversité, habitats critiques, ressources en eau, Grande Barrière de corail, climat, etc. l’étude passe au crible l’ensemble des impacts du projet et le verdict est sans appel : pour les Amis de la Terre, la Société Générale doit se retirer immédiatement d’Alpha Coal si elle est sérieuse dans ses engagements RSE.

« La banque nous assurait en novembre dernier qu’elle ne s’impliquerait dans Alpha Coal que si celui-ci respectait ses Principes environnementaux et sociaux, or il est clair que les deux sont inconciliables tant les risques du projet sont énormes » déclare Lucie Pinson, chargée de campagne Responsabilité des acteurs financiers aux Amis de la Terre. « Le Tribunal foncier du Queensland a lui-même a reconnu début avril (3) que le projet n’est pas dans l’intérêt du public et qu’il ne pouvait pas être approuvé en l’état étant donné les impacts qu’il aurait sur les ressources en eau dont dépendent les populations et les exploitations agricoles de la région, et qui alimentent également la Grande Barrière de corail » ajoute Derec Davies de l’association écologiste locale Coast and Country.

L’association qui contestait aux côté d’agriculteurs l’autorisation du projet minier se félicite de cette victoire mais redoute désormais la décision du gouvernement du Queensland qui peut suivre les recommandations du tribunal foncier mais est également libre de les ignorer et de donner le feu vert à Alpha Coal qui deviendrait ainsi le premier des 9 projets miniers prévus dans le Bassin de Galilée à obtenir l’ensemble des autorisations nécessaires. « Si l’avis du tribunal est respecté, le projet devrait soit être enterré soit fournir des études supplémentaires relatives à l’utilisation des eaux. Cependant, l’État du Queensland est notoirement en faveur de l’exploitation minière (4) et le Ministre Cripps pourrait intervenir en faveur de l’entreprise et approuver la mine dès maintenant » poursuit Derec Davies.

« Que le tribunal foncier se déclare en faveur du principe de précaution et mette le holà à un projet qui a été approuvé il y deux ans par les États du Queensland et aussi de l’Australie révèle des défaillances institutionnelles majeures en matière de gestion de risques. Et que les questions environnementales ne soient pas considérées comme il se doit dès le lancement des projets, a fortiori quand ils impactent un Patrimoine mondial de l’Humanité, met en péril la réputation des investisseurs et leurs profits futurs. Le fait que Blackrock, le plus gros gestionnaire de fonds de la planète, menace de se désinvestir d’entreprises impliquées dans la destruction de la Grande Barrière de corail, témoigne d’une prise de conscience et d’un mouvement inédit chez les investisseurs ! Nous demandons une fois de plus à la Société Générale de se retirer de ce projet et lançons aujourd’hui une pétition internationale pour l’arrêt de ses soutiens aux énergies fossiles » conclut Lucie Pinson (5).

_ Contact presse : Caroline Prak - 06 86 41 53 43 - caroline.prak@amisdelaterre.org - www.amisdelaterre.org

(1) La Société Générale est signataire des Principes de l’Équateur et a défini des Principes Généraux Environnementaux et Sociaux destinés à maîtriser l’impact des activités qu’elle soutient. Ces principes sont déclinés dans des politiques sectorielles, dont celles sur les projets miniers, ainsi qu’une politique transversale sur la biodiversité.
(2) L’étude « Le projet Alpha Coal & Les Principes Généraux Environnementaux et Sociaux de la Société Générale » est disponible en français et en anglais en bas de cette page.
(3) http://www.landcourt.qld.gov.au/documents/decisions/MRA082-13-etc-4-12.pdf
(4) Les gouvernements du Queensland et de l’Australie soutiennent fortement l’industrie minière et l’extraction du charbon au Queensland quelque soient les conséquences environnementales, sociales, et climatiques. Le gouvernement du Queensland s’est déclaré en faveur d’une simplification des procédures d’autorisation des projets charbonniers, notamment en ce qui concerne les impacts environnementaux afin de les accélérer : le Premier Ministre du Queensland a déclaré en juin 2012 que l’État était « dans le business du charbon » ; le Ministre de l’Environnement et de la Protection du Patrimoine du Queensland a également déclaré les associations écologistes comme des extrémistes dont l’avis ne devait pas être écouté ; et le Ministre de l’Environnement du Queensland lui – même a déclaré qu’il n’était pas convaincu que les émissions de gaz à effet de serre dues à l’Homme étaient responsables du changement climatique ; enfin des membres de l’autorité en charge de la protection de la Grande Barrière de corail ont également des intérêts dans l’industrie minière et gazière
(5) Pétition en partenariat avec 350.org pour la fin des soutiens aux énergies fossiles de la Société Générale et son retrait immédiat du projet Alpha Coal.
En français : http://act.350.org/sign/fin_des_soutiens_au_charbon_de_la_societe_generale/
En anglais : http://act.350.org/sign/no-more-coal-support-by-societe-generale/

Crédit photo : Beyond Coal and Gas (creative commons)

Le projet Alpha Coal & Les Principes Généraux Environnementaux et Sociaux de la Société Générale

Alpha Coal Project & Société Générales Environmental and Social General Guidelines

Rédigé le