Ressources et médias

Rester informé


S’organiser et agir contre les passoires énergétiques

Alternativez-vous !

Face aux factures d’énergie qui flambent, les habitant(e)s en situation de précarité énergétique se sentent bien souvent impuissant(e)s : comment motiver son ou ses (co)propriétaires pour engager des travaux de rénovation thermique lourds ?

Pour répondre à cet enjeu, nous proposons un cycle de formation pour devenir organisateur communautaire, spécialisé dans la lutte contre la précarité énergétique.

Date limite de candidature : le 10 janvier 2017

  • Vos coordonnées

  • Vos motivations

  • Votre participation

  • Nous voulons que cette formation soit accessible à tous c’est pourquoi il est possible de demander à bénéficier d’un aide pour la prise en charge des frais de transports pour les participant(es) bénéficaires des minimas sociaux, au chomage ou étudiant.

En savoir +

Questions fréquentes

Quand saurais-je si ma candidature a été retenue ?]

Les candidatures seront examinées lors d’un comité de pilotage le 18 janvier 2016. Les candidat(e)s recevront donc une réponse dans les jours suivants.

Qui est à l’origine de ce programme ?

Ce programme est à l’initiative des Amis de la Terre et mobilisent de nombreux partenaires : l’Alliance Citoyenne (Grenoble), le Gefosat (Montpellier), l’Institut Théophraste Renaudot, l’Association des Responsables de Copropriétés, Alternatiba et le collectif Pouvoir d’Agir.

Qu’est ce que c’est que « l’organisation communautaire » ?

Inspirée de la méthode du « community organizing » développée par Saul Alinsky aux USA, le principe est de lutter contre le sentiment de ne pas pouvoir agir en développant la confiance en soi des habitant(e)s et en leur capacité à s’organiser pour atteindre un but précis (« empowerment »).

Quel va être le contenu de la formation ? Quelles sont les dates de formation ?

La formation s’organisera en 3 cycles de 2 jours, de février à mai : premier cycle (27 et 28 février), deuxième cycle (27 et 28 mars) et troisième cycle (22 et 23 mai).

Le contenu précis de ces cycles est à préciser mais les fondamentaux sont les suivants :

Comprendre les outils et les acteurs de la lutte contre la précarité énergétique ; Identifier les facteurs de réussite et d’échec avant de se lancer dans l’accompagnement d’un groupe d’habitant(e)s (en particulier dans le cas d’une copropriété) / Savoir analyser un contexte et identifier les leviers de décision ; Comprendre les différentes étapes d’un projet de rénovation et comprendre l’importance de décomposer une stratégie en une succession d’objectifs atteignables pour donner confiance à un groupe en sa capacité de transformation ; Comprendre les dynamiques de groupes, apprendre à identifier et responsabiliser des « leaders » et à mettre en place des méthodes participatives et inclusives ;

Apprendre à identifier et réguler les conflits, se former à la médiation ;

S’initier à l’ingénierie financière d’un projet de rénovation et identifier les personnes ressources à mobiliser sur cet enjeu.

Cette formation sera basée sur l’alternance de théorie, de pratique (notamment à travers des jeux de rôle ou de théatre-forum) et des témoignages d’expériences réussies.

Qui peux candidater ?

Il s’agit de personnes en contact professionnellement, ou par leur engagement bénévole, avec des habitant(e)s en situation de précarité énergétique (salarié d’espace information énergie, de CCAS, responsable d’association de quartier…).

Qu’elles sont les conditions de participation ?

L’accès à cette formation est gratuit pour les participant(e)s grâce au soutien financier de la Fondation de France, de la Fondation Abbé Pierre, de la Fondation Un Monde par Tous et de l’ADEME.

La formation aura lieu à Paris.

Dans la limite des possibilités budgétaires, il est possible de demander à bénéficier d’un aide pour la prise en charge des frais de transports (pour les participante(es) bénéficaires des minimas sociaux, au chomage ou étudiant).

Nous sommes en train d’étudier la possibilité d’une prise en charge par un organisme de formation pour les salarié(e)s.

Et après la formation ?

Un des critères essentiels pour sélectionner les candidatures est votre motivation, et votre capacité, à mettre en pratique les compétences acquises en accompagnant un ou plusieurs groupes d’habitant(e)s.

A l’issu de la formation, un dispositif d’accompagnement pilote sera mis en place sur trois territoires : Paris, Grenoble et Montpellier. Des regroupements réguliers (tous les 3-4 mois) seront organisés pour faciliter l’échange d’expérience.

L’ensemble des participant(e)s à la formation seront invités à participer à ces regroupements.

Rédigé le