Ressources et médias

Rester informé


Annecy : mirage ou miracle sur les bords du lac ?

Faut-il exploiter économiquement et saccager un lieu parce qu’il est magnifique et mythique ? Tel est le raisonnement absurde des élus de l’agglomération d’Annecy.

Les Amis de la Terre Haute-Savoie ont lancé un appel à dons pour financer le recours contre le projet de centre des congrès sur la presqu’île d’Albigny. Rendez vous ici pour soutenir l’action

Les Amis de la Terre Haute-Savoie (AT 74) militent au contraire pour la préservation de ce patrimoine naturel unique en France situé sur une presqu’île du lac.

« Fragment de paysage ouvert sur le lac, architecture qualitative, respectueuse et innovante » (site officiel de la C2A)... Face à la maquette du projet, nous ne voyons pourtant qu’une colline de béton de 9 m de haut et de 150 m de long, au toit partiellement végétalisé, dont les abords minéraux sont recouverts de lattes de bois.

L’objet ? Un centre de congrès et d’expositions destiné à une clientèle de luxe qui déverserait sa manne providentielle en créant 900 emplois ! Pour les AT 74, membres fondateurs du collectif opposé au projet, c’est un mirage : le tourisme d’affaires est en recul de 5 % depuis 2011 et 90 % des centres de congrès sont en déficit. Surtout, les AT 74 dénoncent le non-respect de la Loi littoral, applicable au bord du lac d’Annecy et la rupture totale avec une politique locale qui a permis depuis 50 ans de libérer les rives du lac de constructions et d’en rendre l’accès au public.

Budgétairement, l’estimation sous-évaluée du projet à 60 millions d’euros est démesurée par rapport aux finances locales et porterait gravement préjudice aux vraies priorités de l’agglo : les transports en commun, totalement délaissés au profit de la voiture. Et contrairement à ce que prévoit la Charte de l’environnement, la population n’a jamais été consultée. Du déni de démocratie à la tromperie il n’y a qu’un pas et il a été franchi. Le projet initial prévoyait une reconquête de l’espace public et un parc aménagé ouvert à tous : nous n’aurons que le droit de flâner sur une terrasse recouverte de planches le long de gigantesques baies vitrées...

Pour informer la population des risques de ce projet aussi inutile que ruineux, les AT 74 tiennent chaque semaine un stand avec pétition (15 000 signatures à ce jour), des cartes et des autocollants pour financer leur recours en justice contre le PLU (avec la FRAPNA et Lac Annecy Environnement). Pour contrer l’information officielle très présente, deux réunions publiques et quatre manifestations ont déjà été organisées. Nous ne désarmons pas !

> LES AMIS DE LA TERRE HAUTE-SAVOIE

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la rubrique Centre de congrès du site des Amis de la Terre Haute-Savoie.

Image : Manifestation et chaîne du 6 avril 2013 pour protester contre le projet de contre des congrès.

Rédigé le