Ressources et médias

Rester informé


Apple : recyclage de façade et destruction de pièces détachées

Apple s’est distingué le 20 avril dernier lors d’une annonce choc dans laquelle elle affiche sa volonté de se désengager de l’industrie minière et notamment des métaux et des minéraux nécessaires à la fabrication de produits électroniques. L’idée est de privilégier le matériaux recyclés. Parallèlement, une enquête démontre que les pratiques de la firme sont encore très mauvaise notamment sur le réemploi des pièces détachées !

Cette proposition provient du rapport environnemental 2017 publié par la firme.

Apple y affirme son souhait d’obtenir les ressources nécessaires à l’élaboration des produits de la marque grâce au recyclage. Cette décision revêt une position écologique. Toutefois, il ne faut pas oublier les nombreuses controverses liées aux conditions de travail au sein des mines dans lesquels Apple s’est parfois distingué pour ses pratiques.

Milieudefensie, association membre du réseau International des Amis de la Terre basée au Pays-bas a produit un rapport sur les mines de Bangka et Belitung en Indonésie en 2012 dans lequel elle alarmait sur la situation des travailleuses et des travailleurs dans les mines d’étain de Bangka et de Belitung en Indonésie. L’association a classé les entreprises selon leurs pratiques respectives face à ces deux foyers d’approvisionnements et a réitéré son classement en 2016.

Des doutes subsistent

Plusieurs doutes sur la faisabilité d’une telle démarche doivent-être soulevés. Par exemple, les taux de recyclages des 4 des minerais du conflits sont insuffisants pour garantir un approvisionnement pour le total de la production. Ainsi, les taux de recyclages des quatre ressources critiques présentes dans les smartphones sont les suivants :

  • Le tungstène supérieur à 30 %
  • L’or entre 20 et 30 %
  • L’étain, entre 10 et 20 %
  • Le tantale, inférieur à 1 %

Il faut également soulever que les centres d’assemblages sont éloignés des centres de recyclages. Apple n’a pas fixé de calendrier pour atteindre ses objectifs non miniers, cela ressemble pour l’instant plus à un effet d’annonce qu’à une réelle volonté.

Ecrasement des équipement électriques et électroniques

Dans une enquête réalisée par Motherboard, la firme est pointée du doigt dans ses pratiques de recyclage. Il est expliqué que les exigences de l’entreprise dans les centres de recyclages sont contre-productives par rapport aux pratiques déjà en place. Il est montré que tous les produits sont broyés alors qu’ils pourraient encore être démontés pour valoriser des pièces fonctionnelles.

Au-delà des effets d’annonces, ce sera la capacité d’Apple à soutenir convenablement un secteur du recyclage d’une part, mais surtout éviter que les conditions de travail des personnes travaillant dans les mines ne se dégradent, notamment par les risques de pertes d’emplois.

En savoir +

L’image provient d’une action menée par les Amis de la Terre contre le magasin Appel à Paris en 2015

Plus d’information sur les pratiques des entreprises dans les usines d’étain en suivant ce lien : https://milieudefensie.nl/english/mining/what-is-hiding-behind-your-screen

Rédigé le