Ressources et médias

Rester informé


Après l’Afrique, Areva s’en prend aux Inuit : je dis NON !

Pétition lancée par Sortir du Nucléaire, avec le soutien des Amis de la Terre.

Je refuse le saccage du grand Nord canadien par les mines d’uranium. Je soutiens les Inuit dans leur résistance contre Areva. Je signe !

« Nous n’avons rien à gagner – et tout à perdre – si des mines d’uranium commencent à s’implanter. Pour nous, conserver un environnement propre est tout simplement vital  » Joan Scottie, vice-présidente de l’ONG Makita

Poussières radioactives répandues sur des kilomètres, nappes d’eau contaminées, anciens pâturages des Touaregs saccagés… Les dégâts des mines d’uranium d’Areva au Niger sont considérables. Mais savez-vous qu’après avoir pollué l’Afrique, elle convoite le grand Nord canadien ?

Le grand Nord canadien, ses caribous, ses aurores boréales… et ses mines d’uranium ?

Areva veut implanter plusieurs mines d’uranium à Baker Lake, petite ville du Nunavut, ce territoire du Nord du Canada habité par le peuple Inuit. Ce projet menace un écosystème fragilisé par le changement climatique, ainsi que les conditions de vie des Inuit. Pollution des sols et des eaux, saccage des zones de chasse, contaminations : voilà ce qui attend les habitants si Areva n’est pas stoppée.

Ne laissons pas Areva saccager le territoire des Inuit !

Areva tente d’extorquer le consentement de la population à coups de cadeaux et promesses d’emplois … mais occulte les impacts environnementaux et sanitaires des mines d’uranium. Ces manœuvres rendent difficile la résistance des Inuit et de la seule organisation environnementale du Nunavut, Makita.

Soutenons-les ! Signez la pétition ici.

Pour en savoir plus sur les actions de l’ONG Makita, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les mines d’uranium, cliquez ici.

Rédigé le