Ressources et médias

Rester informé


Après les élections Américaines, nous devons combattre l’extrême-droite en Europe.

Le constat peut être effarant. L’élection de Donald Trump aux États-Unis, le retour du climato-scepticisme qui pourrait conduire à la remise en cause de l’Accord de Paris, la montée du libéralisme et de la xénophobie sont autant de coups portés à la transition que nous désirons, nous, celle pour un monde plus juste, plus solidaire, plus humain. Mais un autre constat peut être dressé : notre capacité de résistance, elle, n’est pas affaiblie ! Au contraire. L’élection de Trump et de tou-te-s les conservateur-trice-s qui suivront ne parviendra pas à faire table rase de nos acquis. Des acquis sur lesquels nous pouvons, solidement, nous appuyer pour résister.

Nous, Amis de la Terre Europe, nous nous tenons aux côtés de nos collègues outre-Atlantique pour rejeter et combattre la rhétorique de division et de haine qui a été utilisée pendant la campagne présidentielle de Donald Trump. Ses mots effrayants sur le climat et son appétit évident pour les énergies fossiles ont déjà provoqué une vive réaction de la communauté pour la justice sociale et environnementale et nous soutenons leurs luttes à venir pour protéger les plus vulnérables.

Trump a puisé dans le rejet profond de l’establishment au pouvoir, que ce soit des partis démocrates comme des républicains, et a trouvé de l’écho chez celles et ceux qui avaient le sentiment que le gouvernement, et plus largement les élites instituées, les avaient laissés de côté. En exploitant les instincts et les peurs les plus vils des gens, il a ouvert la voie à une vague alarmante de climato-scepticisme, de racisme, de sexisme, de xénophobie et de haine. Face à la légitimation de l’oppression, nous réaffirmons notre soutien à tous les LGBT, les gens de couleur, les migrant-e-s, les musulman-e-s, les femmes et celles et ceux qui ont été utilisés comme bouc émissaires.

Mais cela n’est pas arrivé du jour au lendemain et n’est pas circonscrit au territoire nord-américain. Nous ne devons pas être dupes, un phénomène similaire se produit en Europe. Les mouvements politiques racistes, clivants et populistes sont en augmentation – ce sont des politicien-ne-s britanniques d’extrême-droite qui ont soutenu et conseillé Trump pendant sa campagne, et leurs équivalents aux Pays-Bas et en France ont applaudi sa victoire. Avec un certain nombre d’élections à venir, nous devons résister et saisir toutes les opportunités qui se présentent pour éviter que l’Europe ne suive une trajectoire aussi désastreuse.

Fort heureusement, certaines choses n’ont pas changé : aux États-Unis, le mouvement pour la justice sociale et environnementale est plus fort que jamais, et a juré de combattre Trump à chaque étape. Nombreuses sont les personnes déterminées à poursuivre les combats progressistes pour le respect des droits humains et de l’environnement. La Révolution des Peuples, les Sioux de Standing Rock, le mouvement Black Lives Matter et les activistes de Keep it in the Ground ne vont pas s’en aller gentiment pendant la nuit. Ils seront là, debouts, pour protéger les terres, l’air, l’eau et les gens dont la survie en dépend.

« Les quatre prochaines années ne vont pas être faciles mais nous avons déjà combattu des administrations hostiles par le passé. Sous la présidence de George W. Bush, la communauté environnementale a mené des batailles devant les tribunaux et le Congrès, et a surveillé avec vigilance les élu-e-s politiques ; nous avons bloqué des atteintes à l’environnement, nous avons mobilisé le public pour qu’il agisse. Après les luttes récentes pour mettre fin au pipeline Keystone XL, stopper les gaz de schiste et fermer les centrales à charbon, le mouvement environnemental est plus fort qu’il ne l’a jamais été. » Erich Pica, des Amis de la Terre US

En tant qu’Ami-e-s de la Terre, nous rejetons la politique de la peur utilisée par Trump et tant d’autres aujourd’hui. Nous devons combattre partout dans le monde les causes qui ont conduit à ce résultat aux États-Unis, dénoncer les discours et les actions qui divisent, stigmatisent et oppressent, et appeler à une société plus équitable basée sur la justice, la bienveillance et la solidarité.

Friends of the Earth Europe

Rédigé le