Ressources et médias

Rester informé


Banques françaises, épargnez le climat !

CAMPAGNE MENEE DE 2005 à 2007 - A la suite du sommet mondial de Montréal (Canada) sur le changement clim à atique, les Amis de la Terre lancent une nouvelle grande campagne publique sur la responsabilité des banques françaises en matière de changement climatique. Nous proposons aux citoyens d’interpeller les banques pour leur demander de réduire leurs émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre, et de financer l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Rejoignez-nous dans cette campagne de grande envergure !

Particulièrement discrètes sur leurs impacts sociaux et environnementaux, les banques françaises sont parmi les plus puissantes du monde, en particulier les trois cibles prioritaires de la campagne : Crédit Agricole-Crédit Lyonnais (LCL), BNP-Paribas et la Société Générale. Malgré des capacités d’investissement colossales et des profits record, elles ne mobilisent pratiquement aucun moyen pour lutter contre le changement climatique. Au contraire, elles financent dans des dizaines de pays du Sud comme du Nord des projets désastreux pour les populations locales et l’environnement, notamment dans l’exploitation pétrolière : oléoduc Tchad-Cameroun en Afrique et BTC en mer Caspienne, Angola, Yemen, ... Il est grand temps de les interpeller pour les mettre face à leurs responsabilités.

PARTICIPEZ A LA CAMPAGNE !

Vous pouvez :
- envoyer les cartes postales du document de campagne aux présidents des banques et aux Amis de la Terre
- commander des documents de campagnes et les diffuser autour de vous (contacts ci dessous)
- solliciter les Amis de la Terre pour un débat, une conférence, un atelier où nous interviendrons pour expliquer la campagne et les actions proposées (contacts ci dessous)
- soutenir la campagne des Amis de la Terre par un don ou une adhésion.

Téléchargez ci-joint le document de campagne et les cartes à envoyer aux banques

Nos demandes

1. La transparence : dans quels secteurs est investi l’argent déposé par les clients, et sur la base de quels critères écologiques et sociaux ?
2. La mesure et la réduction des gaz à effet de serre émis par les banques :
- émissions directes : mesure et publication des émissions directes totales en effectuant un "bilan carbone" (méthodologie brevetée par l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), et réduction de ces émissions par un plan d’action doté de moyens significatifs et de contrôles périodiques ;
- émission indirectes liées aux portefeuilles et grands projets d’investissements des banques : objectifs chiffrés de réduction des émissions indirectes, et demande aux clients de mesurer et réduire leurs émissions dans les secteurs les plus émetteurs (notamment énergies fossiles : charbon, pétrole, gaz)
3. La création de produits bancaires spécifiques pour financer l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables (par exemple des prêt à taux zéro pour l’isolation des bâtiments et les chauffe-eau solaires, le financement accru de fermes éoliennes, le développement de la filière bois-énergie, etc).

Autour de la campagne publique

Simultanément à la campagne publique, les Amis de la Terre mèneront :
- un très important travail d’expertise national et international, qui se traduira par la publication de plusieurs rapports au premier semestre 2006 sur les politiques "environnement" et "climat" des banques françaises, avec comparaisons internationales et propositions des Amis de la Terre ;
- une campagne de plaidoyer, avec la rencontre de tous les acteurs bancaires majeurs en France ;
- une campagne média, notamment en partenariat avec Alternatives Economiques ;
- un très gros travail de sensibilisation des réseaux associatifs et des citoyens, avec réalisation et diffusion de kits explicatifs sur la responsabilité des banques en matière climatique, sur leur impacts environnementaux et sociaux, et sur la nécessité de faire évoluer radicalement leurs pratiques.

Les organisations qui soutiennent de la campagne

34 associations, syndicats et une société de finances solidaires soutiennent la campagne :
Réseau Action Climat France • Greenpeace France • ATTAC • SOS Loire Vivante • Négawatt • Fédération Artisans du Monde • CLER (Comité de Liaison Energies Renouvelables) • Confédération Paysanne • La Nef • ANPER-TOS • Action Consommation • Action Nature • Agir ici • Bretagne Vivante • CADTM France • CRID • ENDA Europe • Franche Comté Nature Environnement • FRAPNA • Gabas Nature et Patrimoine • GRET • Graine Ile de France • Helio international • Initiatives Pour un Autre Monde • Mirabel • Peuples Solidaires • Puy de Dôme Nature Environnement • Réseau Foi et Justice Afrique-Europe • Réseau Sortir du nucléaire • RITIMO • Sherpa • Survival International • Les Amis de la Terre International • BankTrack.

Pour commander des documents :
- Les Amis de la Terre, 01.48.51.32.22, france@amisdelaterre.org (0,5 € l’exemplaire, tarif réduit pour associations).

À télécharger...

Rédigé le