Ressources et médias

Rester informé


CP - Les écolos défendent votre environnement.

Appel unitaire à rassemblement à Dijon Le 22 novembre tou-te-s dans la rue. Pour que Rémi, Mika et tou-te-s les autres tombé-e-s, mutilé-e-s ou emprisonné-e-s ne soient pas oublié-e-s.

Vous voulez :
- des aliments sains
- de l’eau potable sans excès de nitrates.
- une atmosphère avec moins de pollutions.
- des entreprises respectueuses de l’environnement et des travailleurs.
- un aménagement du territoire modéré cessant de détruire les zones humides.
- des espaces verts sans pesticides
- des espaces ruraux diversifiés avec de nombreux agriculteurs. Bref, vous voulez réduire votre empreinte écologique en consommant modérément et en examinant l’origine et la qualité de vos achats, en réduisant et triant vos déchets, en optimisant vos déplacements automobiles, en isolant votre logement, etc.

Finalement vous êtes écologiste dans votre quoditien !

Et si vous vous engagez plus encore :
- Vous vous impliquez dans les enquêtes publiques et faites des propositions.
- Vous demandez à vos élus des projets moins consommateurs d’énergie et d’espaces ruraux.
- Vous cherchez une information indépendante sur les problèmes écologiques et sociaux.
- Vous savez qu’une croissance infinie dans un monde fini est impossible et vous le dites. - Vous manifestez en nombre, pacifiquement, pour vous faire entendre des élus et décideurs qui restent accrochés à un modèle périmé de société privilégiant la conduite de grands projets dépensiers et surdimensionnés.
- Vous adhérez à des associations de protection de l’environnement, participez à des études environnementales et proposez des alternatives.
- Vous occupez des milieux naturels destinés à la destruction.

Globalement vous êtes engagé-e et désirez une société respectueuse de son environnement et des hommes.

Dans ce cas vous serez rarement écouté-e. Si vous insistez, vous serez qualifié-e d’extrémiste, ou, si votre interlocuteur emploie de tristes parallèles, de « khmer vert » ou « djihadiste vert » !*

*jusqu’où ira le vocabulaire destiné à vous discréditer ?

Et si vous entrez dans la résistance lorsque s’installe une répression policière ordonnée par les décideurs, vous risquez le pire...

En mémoire de Rémi Fraisse, tué à Sivens le 26 octobre, et de bien des lanceurs d’alerte œuvrant pour la préservation de l’environnement non écoutés, moqués et réprimés, les Amis de la Terre Côte-d’Or appellent à un rassemblement :
- pour l’arrêt des violences institutionnelles et policières
- pour l’arrêt des projets faussement concertés et imposés aux citoyens

RDV à Dijon le 22 novembre à 14h30 Place Darcy, puis devant la Préfecture, fin Place Darcy de 16h à 19h

pour discuter, échanger, débattre dans le respect de chacun vivre un instant de convivialité, avec des concerts et des boissons chaudes déposer des bougies en mémoire de Rémi et de bien d’autres victimes intervenues dans les mouvements sociaux ou lors de répressions.

Le tract des Amis de la Terre Côte-d’Or :

Le tract unitaire :

Rédigé le