Ressources et médias

Rester informé


Cash investigation : Ségolène Royal annonce la fin du charbon, que va faire Engie ?

Montreuil, le 25 mai 2016 – Interrogée par Cash Investigation le 24 mai à propos du futur de la centrale et de la mine à charbon d’Hazelwood (Australie) détenues par Engie, la Ministre de l’Écologie Ségolène Royal a annoncé un « désengagement » de l’entreprise. Les Amis de la Terre France demandent des précisions à Engie et annoncent une nouvelle vague de mobilisation contre Engie et BNP Paribas, autre grand pollueur du climat.

Ce mardi 24 mai, l’émission Cash investigation dévoilait les manquements d’Engie et sa responsabilité dans l’incendie de la mine de charbon d’Hazelwood, en Australie [1]. Elle rappelait également que le groupe français, détenu à 33 % par l’État, continue de faire fonctionner la centrale attenante, l’une des centrales à charbon les plus polluantes au monde. Interrogée par Elise Lucet, la Ministre de l’Écologie Ségolène Royal a annoncé qu’Engie allait se « désengager » de cette centrale. Elle a également admis la nécessité de fermer l’ensemble du parc charbon de l’énergéticien français.

Les Amis de la Terre, qui mènent depuis des années campagne sur les centrales à charbon d’Engie et notamment Hazelwood [2], demandent des précisions immédiates à l’entreprise. « Engie ne doit pas se désengager et se laver les mains de toute responsabilité. Vendre Hazelwood reviendrait au même pour le climat, et témoignerait d’une hypocrisie totale de la part d’Engie ! L’entreprise doit fermer la centrale, réhabiliter la mine, accompagner les travailleurs et répondre aux exigences des communautés locales. De façon plus globale, nous attendons un plan de sortie raisonné de l’ensemble du parc charbon » déclare Malika Peyraut, des Amis de la Terre [3].

Le grand bluff du climat n’est pas propre à Total, Lafarge et Engie. « Le greenwashing est chose commune chez les multinationales et BNP Paribas ne fait pas exception. BNP Paribas a saisi l’occasion de la COP21 pour annoncer une réduction de ses soutiens au charbon et mettre ainsi en avant son engagement dans la lutte contre les changements climatiques. Mais les mesures annoncées sont très insuffisantes pour une banque qui est le 4ème plus gros financeur du charbon à l’international » rajoute Lucie Pinson des Amis de la Terre. Dans une note publiée aujourd’hui, les Amis de la Terre France dévoilent les 6 failles des politiques charbon de BNP Paribas [4]. « Pour respecter l’’Accord de Paris qu’elle a promis de mettre en œuvre, BNP Paribas doit immédiatement revoir sa copie en annonçant demain à son Assemblée générale la fin de ses soutiens aux entreprises du charbon ».

Les citoyens, qui se sont engagés à ce que soit respecté l’objectif de limiter l’augmentation de la température du globe en dessous du seuil critique de 1,5 °C, ont multiplié depuis le début de l’année les actions de désobéissance civile de masse pour ne pas laisser décideurs et entreprises agir en toute impunité [5]. C’est dans cette lignée que les Amis de la Terre France annoncent une nouvelle séquence de mobilisation, à l’occasion de la tenue de Roland-Garros sponsorisé par BNP Paribas. Le samedi 28 mai sera organisé un match de tennis « Climat versus profits » opposant les pollueurs du climat à la société civile. Puis, pour clôturer cette séquence, les 3 et 4 juin, de nombreux militants convergeront à Paris pour poursuivre le match.[6]

Contact presse : Pierre Sagot, communication@amisdelaterre.org - 06 86 41 53 43

Contact d’une représentante de la communauté en Australie : Wendy Farmer : +61408261551, wendyfarmer@hotmail.com Wendy est la Présidente de « Voices of the Valley », groupement citoyen qui s’est formé pendant l’incendie catastrophique de la mine d’Hazelwood en 2014.

[1] Pour revoir l’émission « Climat, le grand bluff des multinationales » de Cash Investigation : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-24-mai-2016_1454987.html [2] Retrouvez le Communiqué des Amis de la Terre sur « Hazelwood, le secret d’Engie » : http://www.amisdelaterre.org/Hazelwood-le-secret-d-Engie.html [3] Retrouvez le dossier de presse « Non, le charbon n’est pas encore enterré » : http://www.amisdelaterre.org/Dossier-de-Presse-Non-le-charbon-n-est-pas-encore-enterre.html [4] « Climat : les 6 failles de la politique charbon de BNP Paribas », note des Amis de la Terre France http://www.amisdelaterre.org/AG-BNP-Paribas-le-climat-n-est-pas-un-jeu.html [5] Mobilisation contre le sommet du pétrole offshore MCEDeepwater Development à Pau http://www.amisdelaterre.org/Mobilisation-a-Pau-une-reponse-a-la-COP21.html, Sommet International du Pétrole http://www.amisdelaterre.org/300-militants-du-mouvement-pour-le-climat-perturbent-le-Sommet-International-du.html, Ende Gelande contre la revente d’une mine de charbon en Allemagne. [6] http://www.amisdelaterre.org/Je-signe-et-je-rejoins-le-match-climat-vs-profits.html

Rédigé le