Ressources et médias

Rester informé


Communiqué de presse (Daniel Ibanez) - Visite Ségolène ROYAL en vallée de l’Arve.

Madame la Ministre de l’environnement a décidé de se rendre ce samedi 25 février dans la vallée de l’Arve suite à longue période de pics de pollutions dont les habitants sont les victimes au quotidien.

Elle a prévu de parler à cette occasion du transport et de la pollution qui en résulte. Je ne peux que m’en féliciter car, avec le Président des Amis de la Terre Florent Compain, nous l’avions engagé par deux courriers recommandés datés des 20 octobre et 5 novembre 2014 à le faire dans l’urgence.

http://lyonturin.eu/analyses/docs/courrier_s_royal_at.pdf

http://lyonturin.eu/analyses/docs/comp/flor/sego/ségo/Madame la Ministre 20141105 LRAR.pdf

Il aura donc fallu plus de deux ans pour une visite et des déclarations à un mois de l’élection présidentielle.

Pourtant les termes de nos courriers étaient limpides et déjà nous proposions d’utiliser la voie ferrée existante pour le transport des marchandises entre la France et l’Italie.

Ces propositions seront présentées en détail le 9 mars 2017 lors d’une audition organisée par M. Patrick Mignola, Vice-Président de la Région Auvergne/Rhône-Alpes chargé des transports et j’invite la presse à participer à cette audition pour en rendre largement compte.

La seule question que je me pose aujourd’hui, est celle de savoir pourquoi avoir attendu deux années alors que nous avons remis le 17 octobre 2014 un dossier complet sur les capacités réelles de report modal et d’utilisation des capacités de la voie ferrée entre la France et l’Italie qui a été entièrement rénovée ?

Pour cette visite, au moins une autre question mérite d’être posée :

- Pourquoi le Fonds pour le Développement d’une Politique Intermodale des Transports dans le Massif Alpin (FDPITMA) qui appartient à l’État, est-il utilisé pour financer le tunnel routier du Fréjus et la pollution des transports routiers en Maurienne, grâce aux bénéfices de 20 millions d’euros tirés chaque année de l’ATMB et de la pollution des transports routiers au tunnel du Mont-Blanc, en violation de la mission qui lui est dévolue par l’article R1512-2 du Code des Transports ?

Cette question, je l’ai posée par courrier recommandée le 10 février 2017 à Madame Ségolène Royal (pièce jointe) en lui apportant toutes les preuves. A ce jour, aucune réponse ne m’a été transmise.

Rien ne justifierait qu’une nouvelle fois Madame la Ministre oppose le silence à des questions qui touchent la santé publique et l’utilisation de l’argent public.

Daniel Ibanez le 25 février 2017

En savoir +

Daniel Ibanez contact@lyonturin.eu

Téléphone +33 6 07 74 10 17

twitter : @contactibanez

À télécharger...

Rédigé le