Ressources et médias

Rester informé


Concert désobéissant et chaîne humaine : la mobilisation contre le MCEDD monte d’un cran

Mercredi 6 avril, Pau : la mobilisation citoyenne se renforce à Pau au deuxième jour du sommet pétrolier MCEDD. Plus de 600 personnes ont participé au rassemblement sous forme de chaînes humaines avant d’assister au concert désobéissant installé devant l’entrée du Palais Beaumont où les congressistes participent à une soirée privée.

À partir de 17h30, plus de 600 citoyens se sont rassemblés au parc Beaumont, où est situé le Palais des Congrès qui accueille le sommet pétrolier contesté du MCEDD. Répondant à l’appel public à mobilisation lancé par les militants climat, ils ont formé une chaîne humaine dans les allées du parc, rythmée par une batucada et des slogans pour la défense du climat. À 19h00, les militants ont installé une scène dans le parc Beaumont à une centaine de mètres du Palais des Congrès, toujours protégé par un important dispositif policier. Ils ont donné le coup d’envoi d’une soirée festive et militante pour la préservation du climat et des océans, avec plusieurs concerts au programme, dont celui d’HK et les Saltimbanks prévu pour la clôture de la soirée.

Actions symboliques pour dénoncer l’impact sur le climat et la biodiversité

La journée a été ponctuée de plusieurs actions symboliques. Vers 18h30, les militants climat ont rappelé les impacts du forage offshore sur la biodiversité et les océans en faisant défiler sous les applaudissements des participants à la chaîne humaine un pingouin pendu dans une armature en forme de derrick.

Peu après, Total a une fois de plus été interpellé sur la question du pétrole issu de l’Arctique par les militants climat qui ont déployé une banderole « TOTALement irresponsable – TOTAL achète le pétrole de l’Arctique à Gazprom ». Les organisateurs de la mobilisation avaient révélé hier avoir reçu une information d’une source fiable selon laquelle Total achèterait du pétrole foré en Arctique, via sa filiale Totsa, à la société controversée Gazprom. Ils demandent des explications à la direction de Total sur ce qui, si l’information était confirmée, serait un véritable scandale et viendrait contredire de nombreuses déclarations et engagements publics et privés de Total sur ce sujet sensible.

À la fin de la chaîne humaine vers 18h45, une grande pancarte « MCEDD = + 9 °C » a été enflammée face au Palais des Congrès. Elle permettait de dénoncer le crime de masse avec préméditation auquel se prêtent les participants à ce sommet, dont l’objectif est de forer toujours davantage les sous-sols marins pour en extraire les ressources pétrolières. Pourtant, l’exploitation de toutes les réserves d’énergies fossiles actuellement connues entraînerait un réchauffement climatique de + 9 °C, ce qui provoquerait une véritable apocalypse climatique, alors que l’Accord de Paris a fixé comme objectif de le limiter à 2°C, voir 1,5°C si possible.

Un concert désobéissant en réponse à la soirée festive des pétroliers

Pour clore cette deuxième journée du sommet, une soirée festive était organisée dans le Palais Beaumont pour les compagnies pétrolières participantes au MCEDD. Pour dénoncer cette provocation cynique et indécente, des militants déguisés en personnages de la famille Addams sont venus fêter eux aussi la destruction du climat et la pollution des océans devant le Palais Beaumont. Les membres de la famille Addams ont notamment distribué des billets de banque de 650 milliards pour célébrer les subventions publiques astronomiques toujours accordées à l’industrie pétrolière à hauteur de 650 milliards de dollars par an.

Vers 19h00, les militants climat ont installé devant les portes de ce même palais un camion-concert, et ce malgré le dispositif policier. En début de soirée, plus de 600 personnes s’apprêtaient à assister au concert de HK et les Saltimbanks, Zoo, et Sister Simone & The Holy Balls.

Cette deuxième journée de mobilisation marque le renforcement de la détermination des citoyens, à la veille de la dernière journée du sommet MCEDD, pour s’opposer à l’aggravation du dérèglement climatique et pour faire appliquer les objectifs de l’Accord de Paris pour le climat.

Plateforme #STOPMCEDD  (Alternatiba, Amis de la Terre, ANV-COP21, Attac, Bizi !, Chrétiens Unis pour la Terre, Friends of the Earth International, Nation Océan, Surfrider Foundation Europe, Village Emmaus Lescar-Pau, 350.org)

Rédigé le