Conférence environnementale : les propositions des associations pour une économie vraiment circulaire

Paris, le 18 septembre 2013 - A 2 jours de la conférence environnementale, les Amis de la Terre, le Cniid, Agir pour l’environnement, le Réseau Action Climat et France Libertés dévoilent leurs propositions pour la table ronde « Economie circulaire » et appellent de leurs vœux des mesures ambitieuses.

Chaque année, plus de 60 milliards de tonnes de ressources naturelles sont prélevées dans la nature. A cause de notre système économique linéaire, basé sur le triptyque « produire-consommer-jeter », 99% d’entres elles deviennent des déchets en moins de 42 jours. Face à la raréfaction des matières premières naturelles, à la hausse des prix qu’elle induit et aux impacts sanitaires et climatiques de la gestion des déchets, il est plus que temps de remettre en question nos modes de production et de consommation.

Si de nombreux acteurs voient dans la table ronde « Economie circulaire » une opportunité pour faire des déchets une ressource, les associations alertent sur l’urgence à agir à la source du problème. A l’instar de la transition énergétique, l’économie circulaire doit être avant tout basée sur la sobriété et l’efficacité dans l’utilisation des ressources et de l’énergie, et permettre la réutilisation de produits et matériaux exempts de toxicité. Les mesures palliatives visant à créer de la richesse à partir d’un déchet évitable sont à bannir du champ de l’économie circulaire.

Les associations attendent donc l’inscription de mesures fortes à la Feuille de route, en particulier concernant : · L’éco-conception et l’allongement de la durée de vie des produits · Le tri à la source et la valorisation des déchets organiques · Le développement des filières de réparation, réutilisation et réemploi

« Une de nos priorités est d’obtenir des objectifs chiffrés de réduction tant en terme de ressources prélevées que de déchets générés. Nous ne nous satisferons pas d’engagements volontaires de la part de professionnels qui ne voient l’économie circulaire que comme une opportunité pour trouver des débouchés économiques à leurs déchets et non une opportunité pour rendre nos modes de production compatibles avec les limites de la planète » explique Camille Lecomte, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre.

Il est temps de sortir des incantations politico-juridiques et d’entrer dans le concret : le cadre économique, fiscal et règlementaire est aujourd’hui structurellement favorable aux logiques linéaires. Il est indispensable de pénaliser fortement les filières qui favorisent le jetable et le gaspillage, et de faciliter les logiques de boucle.

« La dette la plus importante que nous ayons à payer n’est pas financière mais environnementale, à l’égard des générations futures. Notre système économique libéral basé sur la croissance arrive en bout de course : si l’économie circulaire n’était qu’une adaptation du système actuel pour retarder l’échéance d’un changement profond de nos modes de production et de consommation, la solution pourrait s’avérer pire que le mal. Ne ratons pas l’opportunité qui nous est donnée » conclut Delphine Lévi Alvarès, chargée de campagne au Cniid.

[Télécharger les 24 propositions des associations pour une économie vraiment circulaire->http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/18sept2013_propositionsce.pdf

Contacts
Delphine Lévi Alvarès, Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid)
Chargée de campagne +33 (0)1 55 78 28 64 delphine@cniid.org
Caroline Prak, Les Amis de la Terre
Communication, relations presse +33 (0)1 48 51 18 96 - +33 (0)6 86 41 53 43 caroline.prak@amisdelaterre.org

Les associations

_ Agir pour l’Environnement
Agir pour l’Environnement est une association citoyenne nationale de protection de l’environnement. Le but de l’association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d’associations et de citoyens le plus large possible.
Plus d’infos sur www.agirpourlenvironnement.org

Centre national d’information indépendante sur les déchets
Le Cniid est une association loi 1901 agréée pour la protection de l’environnement. Organisation indépendante, spécialisée dans la problématique des déchets municipaux, elle mène campagne en faveur d’une gestion écologique de ces derniers notamment grâce à leur réduction à la source (en quantité et en toxicité) et au détournement de l’incinération et de la mise en décharge.
Plus d’infos sur www.cniid.org

France Libertés - Fondation Danielle Mitterrand
Fondée par Danielle Mitterrand en 1986, France Libertés agit en faveur des droits humains et œuvre à la construction d’un monde solidaire, citoyen et responsable. Son expérience avec les ramasseurs brésiliens l’a amenée à promouvoir la place des structures de l’économie solidaire dans les filières des déchets comme alternative au monopole de grandes sociétés industrielles privées. Elle plaide en faveur d’une gestion démocratique et sociale des déchets.
Plus d’infos sur www.france-libertes.org

Réseau Action Climat - France
Le RAC-F est une association spécialisée sur le thème des changements climatiques. Il regroupe 18 organisations nationales de protection de l’environnement, d’usagers des transports, de promotion d’alternatives énergétiques et de solidarité internationale. Le RAC-F rassemble également des associations locales de France et des adhérents individuels. Sa mission est d’informer les citoyens des mécanismes, causes et impacts des changements climatiques et d’influer pour des politiques plus ambitieuses afin de limiter ces perturbations.
Plus d’infos sur www.rac-f.org

Rédigé le