Copenhague : les Amis de la Terre exclus du Bella Center font un sit-in à l’intérieur

Copenhague, le 16 décembre 2009 – La délégation entière des Amis de la Terre International, soit 96 personnes de 36 pays, s’est vue interdire l’accès au Bella Center ce matin, où ils venaient en tant qu’observateurs officiels. Les représentants des Amis de la Terre ont participé aux négociations ces deux dernières semaines, et possèdent des badges officiels des Nations Unies et des badges d’admission secondaires. Les Amis de la Terre condamnent vivement ces exclusions, basées sur des justifications contradictoires de la part des Nations unies. D’autres groupes comme Via Campesina ont également été exclus du Bella Center.

Pour Nimmo Bassey, Président des Amis de la Terre International : « Nous sommes surpris et choqués que les Amis de la Terre et d’autres ONG comme Via Campesina se soient vus refuser l’accès aux négociations ce matin. Nos organisations représentent des millions de personnes partout dans le monde et portent la voix de ceux qui veulent la Justice Climatique au sein des Nations Unies. Nous essayons en ce moment de discuter de la situation avec l’UNFCCC pour comprendre et résoudre la situation. »

Sébastien Godinot, coordinateur des campagnes des Amis de la Terre France, précise : « Nous avons demandé des explications aux Nations unies. Ils nous ont répondu que les badges n’étaient plus valides, puis que la sanction était due aux actions faites par les Amis de la Terre International à l’intérieur du Bella Center hier et avant-hier, puis que le risque d’incendie à l’intérieur nécessitait de faire sortir des gens, présents en trop grand nombre pour pouvoir assurer la sécurité. C’est contradictoire et incohérent, bref c’est ridicule. »

Il précise : « Les actions faites par les Amis de la Terre International dans le Bella Center ont été les suivantes : avant hier, porter un poncho bleu, taper dans ses mains et soutenir la poursuite du Protocole de Kyoto (la demande officielle du groupe des pays africain exprimée une heure plus tôt). Hier, les Amis de la Terre International ont demande à voix haute a l’UE de prendre le leadership dans les négociations et d’être plus ambitieuse. Si c’est pour ces actions que les Amis de la Terre International sont exclus, c’est pour le moins disproportionné. »

Il conclut : « Les Amis de la Terre International, à l’entrée du Bella Center, refusent de sortir et font un sit–in en signe de protestation. Nous venons d’apprendre que les medias et les délégations officielles ont l’interdiction de leur parler. C’est du jamais vu. Nous avons lancé une pétition à Yvo de Boer pour lui demander de nous laisser faire notre travail. »

Photos disponibles ici
Contact presse :
A Paris : Anne-Sophie, 00 33 6 86 41 53 43
A Copenhague : Sébastien Godinot, + 33 6 68 98 83 41

Rédigé le