Ressources et médias

Rester informé


Dans l’eau des Landes un pesticide non cherché est un pesticide pas trouvé

Résumé

Les Amis de la Terre des Landes travaillent sur le dossier de l’eau potable (EDCH) depuis plu­sieurs années. Un dossier est disponible sur notre site.

Notre association s’interroge sur le nombre et la pertinence des pesticides et leurs métabolites analysés et recherchés dans les eaux destinées à la consommation humaine.

Les achats de pesticides en France viennent d’être pu­bliés par le Service d’Information sur l’eau.

Nous avons compilé dans un tableau les achats de 20 pesticides les plus couramment achetés dans les Landes pour l’année 2017, (dernière année disponible). Nous avons découvert que 14 des 20 principaux pesticides n’étaient pas recherchés dans l’eau potable (EDCH), pas plus que leurs métabolites qu’ils soient pertinents ou non.

Suite à ces nouvelles données, nous venons d’envoyer un courrier à Monsieur le Préfet des Landes avec copie à diverses institutions et organismes liés à l’eau potable du département.

Information de dernière minute : Monsieur le Préfet devrait recevoir une nouvelle lettre. Dans les Landes il semblerait que l’on ait distribué, cet été, de l’EDCH non potable. Il y aurait une station Balnéaire qui jouerait "Arsenic et vieilles dentelles".

Lettre à Monsieur le Préfet et copies aux principales institutions.

PDF - 485.1 ko
Lettre à Monsieur le Préfet des Landes

Nous lui avons fait part de notre grand étonnement sur le fait que seulement 6 des 20 principaux pesticides les plus utilisés soient recherchés. Mais nous attirons également l’attention sur les conséquences potentielles de ces anomalies. Par exemple, le pesticide le plus acheté dans les Landes : lé Métam-Sodium, non seulement n’est pas recherché dans l’EDCH pas plus que ses éventuels métabolites, mais L’ANSES vient en 2018 d’annoncer le retrait de son AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) suites à de graves intoxication...

Lire la suite

Rédigé le