Ressources et médias

Rester informé


Déclaration d’Utilité Publique des Accès français au Lyon Turin.

COMMUNIQUÉ - Le 25 août 2013.

La Déclaration d’Utilité Publique des accès français au Lyon Turin vient d’être publiée par le Journal Officiel sous la signature du Premier Ministre.

Le Premier Ministre, grand promoteur de Notre Dame des Landes, a signé la déclaration d’utilité publique en contradiction avec ses propres déclarations du 9 juillet et du report annoncé de ce projet par la Commission "Mobilité 21".

Un mauvais coup porté à la démocratie et aux finances publiques, au moment où l’on sait que ce projet est inutile, que rien ne le justifie, que le déficit public est toujours plus important comme les efforts demandés aux contribuables.

Un mauvais coup pour la démocratie lorsque l’on sait qu’il n’y a jamais eu de débat public sur ce projet, que certains membres de la Commission d’Enquête sont frappés par des conflits d’intérêt et que les prévisions de trafic et financières ont toutes été démenties depuis plus de 20 ans.

Un mauvais coup pour la démocratie alors que toutes les déclarations faites devant le parlement en 2002 se sont révélées fausses et mensongères, alors que la ligne ferroviaire existante n’est utilisée qu’à 17 % de sa capacité, au mépris de la santé des riverains, après avoir reçu près d’un milliard d’investissements qui devraient permettre de transporter la quasi-totalité des marchandises circulant sur les routes des Alpes franco-italiennes.

Au moment où les feuilles d’impôts arrivent chez les contribuables et que des efforts importants leur sont demandés, le Premier Ministre des projets inutiles et imposés se moque des recommandations de la Commission "Mobilité 21" qui considère ce projet comme non prioritaire.

Il se moque des recommandations de la Cour des Comptes, de l’Inspection Générale des Finances, du Conseil Général des Ponts et Chaussées, de la Direction Générale du Trésor, des anciens Présidents de RFF et de la SNCF, des élus et des citoyens.

A l’inverse le 9 juillet dernier le premier ministre a revu à la baisse de moitié les engagements du Grenelle de l’Environnement en réduisant de moitié le nombre de camions qui devaient être transportés par les trains dans les Alpes.

Où sont le bon sens et la décence ?

La Coordination des Opposants au Lyon Turin appelle tous les élus et citoyens à se mobiliser contre la gabegie de 30 milliards d’argent public, ceux qui pensaient que le Gouvernement pouvaient tenir compte de l’état des finances de la France et reconnaître l’inutilité de ce projet pour ne pas décréter l’utilité publique en sont pour leur frais.

En savoir +

Contact Presse :

Daniel IBANEZ 06 07 74 10 17 contact@lesmollettes.eu

Olivier CABANEL 06 09 85 87 39 olivier.cabanel@yahoo.fr

http://lyonturin.fr/

Rédigé le