Ressources et médias

Rester informé


Développez l’esprit d’équipe en participant à l’effort collectif de lutte contre les changements climatiques !

Chère Société Générale,

Les Amis de la Terre vous souhaitent une très bonne année, en espérant que 2015 soit pour la banque qui promeut l’esprit d’équipe l’année de l’effort collectif de lutte contre les changements climatiques.

Marquée par les enjeux climatiques en raison de la conférence Climat de l’ONU qui se tiendra en décembre à Paris, cette année sera cruciale pour les citoyens, pour notre planète, mais aussi pour votre banque. Nous espérons qu’elle sera l’occasion pour la Société Générale de prendre conscience de sa responsabilité dans la lutte contre les changements climatiques, et d’agir en conséquence.

Pour une banque internationale comme la Société Générale, cela signifie de mettre un terme aux financements directs et indirects ainsi qu’aux investissements dans le secteur des énergies fossiles, en commençant par le charbon, l’énergie la plus carbonée.

Nous rappelons que la Société Générale a, a minima, financé ce secteur à hauteur de plus de 5 milliards d’euros entre 2005 et 2014. De l’argent qui aurait aisément pu être consacré au soutien à la sobriété et à l’efficacité énergétique ainsi qu’aux énergies renouvelables… Aujourd’hui, il y a urgence à inverser la tendance si nous voulons rester sous le seuil d’un réchauffement du globe de 2 °C.

Pour le bien des générations futures, la Société Générale doit faire de 2015 l’année de son retrait des énergies fossiles.

Pour 2015, nous vous souhaitons de développer réellement l’esprit d’équipe, en vous engageant à diminuer vos financements et investissements dans les énergies fossiles, et en vous engageant publiquement par exemple à ne pas financer :

-  le projet de centrale à charbon de Batang en Indonésie ;
-  le projet de centrale à charbon de Rampal en Bangladesh ;
-  les projets de centrale à charbon dans le Waterbeg en Afrique du Sud ;
-  les projets charbon (mines, voies ferrées et ports) liés au développement des réserves du Bassin de Galilée en Australie lequel, si exploité, émettrait 705 millions de tonnes de CO2 par an.

Les Amis de la Terre vous souhaitent encore une très bonne année 2015 riche en désinvestissement des énergies fossiles !

Les Amis de la Terre

Crédit photo : Thibaut Oskian

À télécharger...

Rédigé le