Ressources et médias

Rester informé


Ebola : les Amis de la Terre Libéria ont besoin d’urgence de votre aide !

Le Libéria est le pays qui compte le plus de décès dus à l’épidémie de fièvre Ebola qui frappe actuellement l’Afrique de l’Ouest. La Guinée, le Nigéria et le Sierra Leone sont aussi parmi les pays les plus touchés. Plus de 1 400 personnes sont déjà décédées de la fièvre Ebola dans ces quatre pays et plus de 2 600 cas ont été déclarés.

Monrovia le 1er septembre

Monrovia, la capitale du Libéria est la zone la plus touchée. Il y a dix jours, Radio Mundo Real recevait des informations qui soulignaient la gravité de la situation dans le pays : les communautés locales désespèrent après deux ou trois jours d’attente d’avoir des ambulances pour aider les personnes qui présentent des symptômes ; les gens effrayés d’avoir été infectés par le virus Ebola marchent vers les centres sanitaires spécialisés où on leur demande de se mettre eux-mêmes en quarantaine dans leurs propres maisons ; on conseille aux familles qui ont leur parents décédés encore à l’intérieur des maisons de ne pas quitter leur maison ni d’entrer dans la pièce où repose le défunt. Un vrai cauchemar.

La Fédération internationale des Amis de la Terre a lancé une action d’urgence pour fournir un soutien financier au Libéria, afin de soutenir les initiatives de terrain pour que des savons, des désinfectants et des kits de prévention de la fièvre Ebola atteignent les communautés villageoises touchées.

C’est une action d’urgence visant à distribuer de l’information sur la fièvre Ebola et à fournir des produits d’hygiène à 10 000 personnes d’ici le 30 septembre. Cette initiative s’appuie sur le travail de terrain et sur la confiance qui existe entre les fondateurs de cette initiative et les populations locales.

Radio Mundo Real a interviewé, Julie Weah, directrice des Amis de la Terre Libéria. Celle-ci a souligné le besoin urgent que les populations locales prennent conscience de la gravité de cette maladie, car il persiste une sorte de « déni ».

Mme Weah reconnaissait que les organisations libériennes s’apprêtaient à « fournir un travail intense », car elles ont été prises, elles aussi, au dépourvu par le déclenchement de l’épidémie. Elle a aussi évoqué la situation grave que vivaient les personnes mises en quarantaine. Quant aux actions menées par le gouvernement, ce dernier a été complètement dépassé par la situation et n’a pas été en capacité de mettre en place le travail de sensibilisation nécessaire.

C’est pour cela notamment que le soutien de la communauté internationale est essentiel. Mme Weah a certes évoqué l’aide qui arrivait de l’étranger, mais soulignait que le Libéria a besoin d’un « effort international coordonné » plus important pour surmonter cette crise sanitaire.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a prévenu que les équipes présentes dans les zones infectées ont des preuves que le nombre de cas déclarés ou de décès sous-estime l’ampleur de l’épidémie. Elle prévient aussi que l’épidémie avance rapidement et que l’aide internationale n’est pas adaptée.

« En attendant l’aide internationale, nous pouvons faire beaucoup de chose nous-mêmes. Sinon, l’aide risque d’arriver trop tard pour des milliers de Libériens » nous dit Nora Bowler coordinatrice aux Amis de la Terre Libéria pour l’action lancée par la Fédération internationale des Amis de la Terre.

Interview de Julie Weah sur Radio Mundo Real

Vous pouvez aider :

La Fédération internationale des Amis de la Terre a lancé une action d’urgence pour fournir un soutien financier au Libéria afin de soutenir les initiatives pour que des savons, des désinfectants et des kits de prévention de la fièvre Ebola atteignent les communautés villageoises touchées.

€ 7.50 achète des désinfectants et du savon
€ 25.00 donnent à 11 personnes un kit de prévention d’Ebola
€ 45.00 donnent à 20 personnes un kit de prévention d’Ebola
€ 90.00 donnent à 40 personnes un kit de prévention d’Ebola
€ 450.00 donnent à 200 personnes un kit de prévention d’Ebola
€ 900.00 donnent à 400 personnes un kit de prévention d’Ebola

-> Soutenez l’action !

Merci.

Rédigé le