Ressources et médias

Rester informé


Fermeture du passage à niveau de Deuil-Montmagny : l’occasion de réduire la circulation routière sur ces 2 communes

Le projet de fermeture du passage à niveau PN4 de Deuil-Montmagny semble, du fait de son caractère accidentogène marqué, inéluctable. Les Amis de la Terre n’y sont pas défavorables à condition qu’il n’engendre pas de circulation supplémentaire et qu’il ne soit pas l’occasion d’urbaniser des zones naturels qui pourraient être intelligemment valorisées sous forme d’espaces de loisir ou d’agriculture péri-urbaine.

Plus précisément, la fermeture du PN4 et le tracé de contournement routier proposé constituerait une alternative acceptable à condition que :
-  elle maintienne la desserte de la gare et du centre-ville de Deuil par les lignes de bus 256 et 337 sans allongement significatif des temps de parcours,
-  elle maintienne la possibilité d’une traversée au niveau du passage à niveau à bicyclette, y compris celles munies de remorques, sans devoir mettre le pied à terre ainsi que le passage des poussettes et fauteuils roulants sans utilisation d’ascenseur,
-  elle s’accompagne de la mise en place de voies de circulations douces le long du parcours alternatif avec notamment un double sens cyclable au niveau de la rue Guynemer,
-  elle s’inscrive dans une démarche « d’apaisement » de la circulation automobile. À cet égard, une limitation généralisée de la vitesse à 30 km/h est souhaitable.

Les ATVO remarquent que près d’un tiers des déplacements automobiles concernés se font à l’intérieur des 2 communes. Ces trajets pourraient facilement être effectués de façon alternative par des modes de circulation douce : vélo, marche à pied et transports en commun. Le projet de fermeture du PN4 doit donc s’inscrire dans un objectif plus large de réduction de la circulation automobile et de promotion de ces modes alternatifs plus respectueux de l’environnement. A cet égard, les barreaux Théophile Gautier et Abel Fauveau, sources de trafic supplémentaire et prélude à l’urbanisation des zones encore naturels du secteur sont à proscrire.

Retrouvez ci-joint le texte intégrale de la position commune des Amis de la Terre Val d’Oise et de Val d’Oise Environnement.

À télécharger...

Rédigé le