Fin des soutiens publics de la France aux centrales à charbon : Les ONG saluent une première mondiale

Montreuil, Paris, le 10 septembre 2015 - Les ONG saluent la décision très attendue du gouvernement, qui vient de confirmer l’application immédiate de l’engagement de François Hollande, datant de fin 2014, sur la suppression des soutiens publics de la France aux exportations « dès lors qu’il y a utilisation du charbon ».

Nos ONG appellent la France à agir sans plus attendre pour tirer vers le haut les positions au sein de l’UE et faire bouger les lignes à l’OCDE le 17 septembre prochain.

La France, future présidente de la grande Conférence de Paris sur le climat, envoie ainsi un signal clair à la communauté internationale à trois mois de l’ouverture de la Conférence. Nous poursuivrons notre travail dans les autres pays pour qu’ils suivent l’exemple de la France sur ce dossier.

Bémol important : l’arrêt des soutiens, s’il concerne bien toutes les centrales à charbon, n’inclut pas les mines de charbon et les infrastructures qui y sont liées, pourtant comprises dans l’engagement présidentiel « dès lors qu’il y a utilisation du charbon ».

Contacts presse :
• Simon Coquillaud, Responsable communication, Réseau Action Climat France, simon@rac-f.org, +33 1 80 89 99 55
• Pierre Sagot, Chargé de communication, Les Amis de la Terre France, communication@amisdelaterre.org, +33 6 86 41 53 43
• Marielle Chaumien, Chargée de communication, WWF France, mchaumien@wwf.fr, +33 6 15 39 24 95
• Matthieu Orphelin, Porte-parole, Fondation Nicolas Hulot, m.orphelin@fnh.org, +33 6 37 36 83 41
• Benoît Hartmann, Porte-parole, France Nature Environnement, porteparolefne@gmail.com, +33 6 87 70 41 07
• Sarah Roussel, Chargée de communication et des relations médias, Oxfam France, +33 (0)6 51 15 54 38

Rédigé le