Ressources et médias

Rester informé


GRAND PROJET DU SUD OUEST ou GPSO

Pendant que les agriculteurs propriétaires des fermes situées sur le territoire confisqué par l’ETAT et VINCI pour un aéroport-caprice en Bretagne, vont être expulsés, privés de leur outil de travail, jetés sans ménagement dans les ténèbres extérieures du chômage de masse, le Préfet de notre région a signé le 7 Janvier 2016, le décret « d’UTILITE PUBLIQUE » qui met en œuvre et autorise les expropriations volontaires ou contraintes sur le territoire de Saint Jory pour y préparer le passage de la LGV-caprice, chère à nos élus encouragés par un ETAT à la dérive.

Un scénario identique, méprisant les hommes, les avis de la cour des comptes, les conclusions défavorables de l’enquête publique, les doutes de la SNCF, les dégâts infligés à l’environnement, la confiscation de l’outil de travail des agriculteurs et viticulteurs, les perspectives de déficit, la désertification de zones entières , l’inéluctable augmentation des billets de train qui feront de ce transport celui de rares privilégiés, tandis que les contribuables seront appelés sans vergogne à apurer les déficits pendant des générations ! Cette liste non exhaustive prouve une seule chose : le mépris révoltant d’élus incompétents capables pour lustrer leur image défraîchie de s’enferrer dans l’irrationnel, l’absurde, l’extravagance, le délire. La résistible dérive oligarchique bat son plein.

« Nos sociétés démocratiques seraient-elles condamnées à la domination des élus sur les électeurs » (R. Michels – les partis politiques). Nous répondons OUI sans hésiter. Nous en avons l’illustration avec la liste des projets pharaoniques et inutiles dont nos élus de toute obédience en sont les irresponsables promoteurs ! Les discours sur la démocratie participative sont en contradiction avec la réalité. Les faux arguments sont légion, les données sont trafiquées, les rares soutiens à ces projets sont les multinationales et un patronat avide d’infrastructures qu’il ne paiera pas mais dont il prétend qu’elles sont indispensables à la survie de L’Emploi. Si cela était vrai, comment expliquer que la prolifération des autoroutes, des TGV ait accouché de 7 millions de chômeurs en France ? Qu’y a-t-il derrière ces désirs de saccage de l’environnement, quels intérêts, quelles corruptions, quelle impunité ? Nos oligarques peuvent-ils l’expliquer aux citoyens impuissants à enrayer la folie des grandeurs inutiles et nuisibles ? Les citoyens ne bénéficieront d’aucun avantage, car eux prennent les TER et les RER, entassés dans des rames surchargées, les omnibus vieillis sur des voies mal entretenues, les millions de travailleurs oubliés dans l’inconfort du quotidien n’existent pas pour nos élus : voilà une réalité incontournable qui ne dérange guère les maîtres de décisions infâmes qui prennent eux, l’avion, conduits à l’aéroport par leur chauffeur stylé.

Pendant qu’on projette de griller des milliards à crédit, puisque nous ne les avons pas, on pense à d’autres « économies ». Matignon a désormais un dossier qui va s’abattre bientôt sur le calcul des retraites ! En effet, les retraites vont baisser drastiquement dans les années à venir. Trop chers les vieux, il faut arranger ça ! L’avenir nous prépare des hordes de pauvres pour boucler les budgets. Dans le silence et la discrétion, les armes délétères de la pauvreté sont fourbies avec application.

Mais, voyez-vous, l’aéroport de Notre Dame des Landes échappera à ce destin mesquin, Idem la LGV Bordeaux Toulouse. Le GPSO obtiendra tous les feux verts des divers ministres et flamboiera dans la nature qu’on aura saccagée pour lui permettre de s’épanouir à grande vitesse, pendant qu’agoniseront nos aînés dans le dénuement, nos jeunes dans le chômage exponentiel, la désespérance, le non avenir.

Ce tableau n’est pas une vue de l’esprit : nous le vivons aujourd’hui : les élus ont choisi leur camp, sur les frontons des flamboyants hôtels de Région ou de Département, des mairies, les mots : LIBERTé - EGALITé - FRATERNITé sont vidés de leur sens, quant à la DéMOCRATIE ? En 2005 une large majorité refuse le Traité Constitutionnel contre l’avis du Pouvoir, le Pouvoir impose son avis. C’est cela la DéMOCRATIE.

Au secours !

l’Ancien Régime revient !

l’Ancien Régime est déjà là !

Son nouveau Clergé : les Elus illusionnistes et dépensiers

Sa Noblesse : les Multinationales et leurs PPP(partenariat public privé) , les Cadres supérieurs ambitieux qui jouent le jeu des élus et des multinationales au prix de hauts revenus

Enfin le Tiers Etat qui subit, piégé par les discours électoraux et la peur du chômage, et qui ensuite n’a plus qu’à se taire et à régler les déficits. Une lettre de cachet suffit pour balayer tous les avis d’experts - les éveilleurs d’alertes définis comme des "résidus d’opposants" par "ceux qui ont le pouvoir" et qui l’imposent .

Diogène disait "je cherche un homme"
Nous ajoutons "Nous cherchons la démocratie"

NON à la LGV !

OUI, entretenons et rénovons les lignes existantes !

Rédigé le