Ressources et médias

Rester informé


Alpha Coal, l’Australie exporte son charbon

Alpha Coal est un projet d’exploitation minière de 11 milliards de dollars. La mine entend produire 30 millions de tonnes de charbon annuellement qui sera exporté vers les marchés asiatiques à partir d’un terminal portuaire à Abbot Point et à travers la Grande Barrière de Corail. Les impacts dévastateurs du projet sur ce Patrimoine mondial ainsi que sur le climat font d’Alpha Coal non seulement le plus grand défi environnemental et économique qu’ait jamais connu l’Australie, mais aussi une menace au niveau mondial.

Alpha Coal, un projet international

La projet d’Alpha Coal comprend une mine située dans le bassin de Galilée, une zone encore non exploitée de l’Etat du Queensland, une voix ferrée de 495 km de long et une expansion portuaire à Abbot Point.

Alpha Coal est né en 2008 sur proposition d’Hancock Coal Ltd, une entreprise australienne détenue par la femme la plus riche d’Australie. En 2012, la compagnie indienne GVK achète 79 % des parts des projets Alpha et 100% de celles de Kevin’s Corner.

Alpha Coal a obtenu l’autorisation fédérale puis de l’Etat du Queensland en 2012. L’autorisation environnementale ne prend pas en compte l’impact carbone du projet et est aujourd’hui contestée devant les tribunaux par les agriculteurs locaux et l’association Coast and Country.

GVK entend envoyer une partie du charbon en Inde et vendre l’autre sur les marchés internationaux, surtout asiatiques.

La Société Générale mène actuellement les études de faisabilité et d’impacts préliminaires et devrait également assurer la recherche d’une partie des financements nécessaires à ce projet. La responsabilité de la banque serait donc première dans les conséquences du projet.

Alpha Coal, un des 9 projets miniers du Bassin de Galilée

Les réserves sont très importantes, 30 million de tonnes de charbon par an. Mais l’enjeu dépasse Alpha Coal. Alors que les projets miniers le long de la côte de l’État du Queensland sont nombreux, le bassin de Galilée dont les réserves sont estimées à 14 milliards de tonnes de charbon, demeure quasi inexploité. Alpha Coal est le projet le plus avancé de 4 autres nouvelles mines situées dans le sud du bassin totalement intacte. 9 énormes mines sont an tout proposées dans le bassin. Ensemble, elles produiraient 330 millions de tonnes de charbon par an, soit plus que les exportations de charbon de l’Australie actuelles.

Si Alpha Coal aboutit, il ouvrirait la porte aux autres projets miniers du bassin aujourd’hui à l’étude. En effet, le projet d’Alpha Coal comprend la construction d’une voie ferrée jusqu’à Abbot point et la construction d’un nouveau terminal portuaire là-bas ; ces infrastructures seront nécessaires et utilisées en partie par les autres mines. Les impacts d’Alpha Coal seraient alors décuplés.

la mobilisation contre Alpha Coal entend cristalliser l’opposition internationale contre le boom minier en Australie, la non reconnaissance de l’urgence de lutter contre le changement climatique et l’exploitation des réserves fossiles au prix de dommages irréversibles sur l’environnement, la biodiversité et le climat.

En savoir plus sur les conséquences d’Alpha Coal et l’exploitation minière du Bassin de Galilée

Rédigé le