Ressources et médias

Rester informé


L’action au service de la stratégie

L’année 2015 vient de se terminer. Elle nous a demandé une énergie folle car l’enjeu était de taille : réussir la mobilisation lors de la COP 21 et dénoncer l’accord qui serait pris à Paris car il ne pouvait pas être à la hauteur des enjeux et de l’urgence climatique. Les faits nous ont donné raison.

Il ressort une chose de cet accord de Paris : il a acté qu’il fallait rester en dessous de la barre des 2°C voire des 1,5°C. Cette décision, même si elle n’est pas accompagnée des mesures capables de l’atteindre, nous donne toute la légitimité pour déployer nos actions. Nos décideurs ne sont pas capables de mettre en place le changement radical de nos modes de consommation, de production et de distribution. C’est donc à nous qu’il appartient de bouleverser les rapports de force pour réussir à changer la donne.

Le contexte post-attentats et l’état d’urgence ont redéfini à la dernière minute le cadre dans lequel devaient se tenir nos actions et nous ont obligé à totalement redéfinir nos plans et notre stratégie. Pour les Amis de la Terre France, la mobilisation à Paris de notre fédération internationale dans ce contexte n’était pas simple. Le défi a pourtant été relevé et haut la main ! Chaîne humaine, Prix Pinocchio du climat, solutions cop21, village des alternatives, l’action Climate Justice Peace, les lignes rouges et le rassemblement sur le champ de Mars n’en ont été que les moments les plus forts et les plus visibles... Au final, plus de 3 000 membres des Amis de la Terre étaient présents à Paris.

La mobilisation a atteint un objectif : on y a senti les prémisses d’un mouvement pour la justice climatique. 2016 est donc l’année cruciale pour son amplification et éviter qu’elle ne retombe comme un soufflé. De plus, nous devons réfléchir collectivement aux formes que doit prendre ce mouvement. Comment faire prendre conscience largement de l’anormalité de la situation actuelle ? Comment permettre l’engagement créatif et efficace pour changer la donne ?

Les Amis de la Terre France prennent leur part de responsabilité face à ces enjeux. Notre force et notre spécificité nous permettent d’y apporter notre plus-value : l’action au service de la stratégie. Les stratégies développées par les Amis de la Terre France nous permettent de gagner des victoires à toutes les échelles, des états aux multinationales en passant par les banques et les luttes locales. Une articulation fine entre le plaidoyer, la sensibilisation et les actions directes non-violentes permet de faire bouger les rapports de force et d’obtenir des victoires qu’on n’imaginait pas possibles. 2016 sera aussi une année stratégique pour renforcer les luttes locales d’ampleur nationale. Notre Dame des Landes, emblème des dysfonctionnements de notre système cristallise les débats, et la mobilisation contre Cigéo à Bure prend une nouvelle dynamique.

Bure, le talon d’achille du nucléaire est au cœur de notre Baleine et de son dossier sur le nucléaire. Notre Assemblée Fédérale s’est tenue en 2015 à la maison de la résistance et de plus en plus de militants viennent habiter les lieux et la région. La non acceptation généralisée de ces projets les plus fous démontre le franchissement d’un seuil de saturation des citoyens.

Cette volonté d’agir doit être associée à une efficacité en terme de résultats. C’est pour cela que les Amis de la Terre France vont développer de plus en plus de formations à la stratégie en 2016. Venez nous rejoindre et démultipliez votre possibilité de peser sur les décideurs et d’obtenir des transformations à tous les niveaux. Le camp d’été que nous allons organiser sera le temps fort de ces formations et permettra à toute notre fédération d’échanger et de participer à la construction de nos stratégies. Bien sûr, notre vision et position pour des sociétés soutenables ne font pas de notre association une simple organisation de contestation, mais la place bien comme étant force de proposition et de construction des alternatives.

Nous sommes très présents et actifs au sein du collectif pour une transition citoyenne. Cette année, la journée de la transition prend une nouvelle forme et une nouvelle dimension. C’est une multitude de projets concrets qui vont s’impulser à cette occasion le 24 septembre.

REJOIGNEZ-NOUS ET PASSEZ À L’ACTION. LE MOMENT EST STRATÉGIQUE ET NOTRE ORGANISATION EST EN ORDRE DE MARCHE.

Florent Compain Président des Amis de la Terre France

Rédigé le