Ressources et médias

Rester informé


L’aménagement du triangle de Gonesse en question

Dans le cadre de la démarche de concertation publique qu’il a lancée, l’EPA Plaine de France a présenté ce 21 septembre sa vision de l’aménagement du Triangle et de l’avenir de l’agriculture sur la zone. De façon presque concomitante, le centre commercial d’Aéroville voit le jour.

Le projet prévoit l’urbanisation de 280 ha au sud (dont 80 ha pour le projet d’Europacity) et le maintien d’un carré agricole de 400 ha plus au nord qui, promis juré, sera préservé au moyen d’outils dédiés tel, par exemple, que la constitution d’un PRIF (Périmètre Régional d’Intervention Foncière).

Malheureusement quel crédit apporter à ses promesses sachant que la communauté d’agglomération de Roissy Portes de France a lancé un projet d’aménagement d’un golf sur 90 ha de terres agricoles pourtant déjà intégrées à un PRIF censé les protéger !

Par ailleurs, comme l’ont rappelé les agriculteurs présents lors de la réunion, amputer l’espace agricole actuel de 40% de sa surface ne pourra que fragiliser son exploitabilité et le condamnera à terme. Enfin comme l’a précisé le représentant de la SAFER ces terres présentent une qualité agronomique bien au dessus de la moyenne.

Autant de bonnes raisons pour ne pas céder aux sirènes d’Immochan et à son centre commercial géant que la prochaine mise en service d’Aéroville à quelques centaines de mètres de là décrédibilise un peu plus. En effet, les proportions de ce dernier donnent le tournis : 200 boutiques et 84.000 mètres carrés de surfaces commerciales à quoi s’ajoute un hypermarché Auchan de 7 500 m² (Eh oui !).

Rédigé le