Ressources et médias

Rester informé


LYON-TURIN : INAUGURONS D’AUTRES PRIORITES

Communiqué de Presse du 20 Juillet 2016 - Manuel Valls vient faire des grandes déclarations sur le tunnelier du tunnel de base de la nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin ce jeudi 21 juillet 2016. Les Amis de la Terre dénoncent cette énième opération de communication pour un projet inutile dont le coût est supporté par les contribuables et dont les financements ne sont toujours pas réunis.

Avec la réalisation de ce grand projet inutile et imposé, la réalité c’est en fait :
- la perte irréversible des sources et ressources hydrologiques, des déblais partout avec des camions toutes les deux minutes pendant 15 ans, des terres agricoles sacrifiées...
- un arrêté du Préfet autorisant la destruction d’espaces et d’espèces protégées

Nous tenons à saluer le travail de ceux qui s’opposent avec des arguments précis et documentés, des informations vérifiées, qui prouvent leurs analyses et les capacités des voies ferrées existantes et qui proposent entre autres :
- Diminuer de 700.000 au moins les camions qui circulent sur la route en utilisant la voie existante pour transporter les marchandises dès aujourd’hui.
- Augmenter le nombre de TER (Doubler la voie Saint André le Gaz-Chambéry pour multiplier par 3 les trains voyageurs vers l’avant pays savoyard. Doubler la voie Aix les Bains-Annecy), de protéger les riverains du bruit et de protéger le lac du Bourget.

Nous réaffirmons que la voie ferrée existante peut et doit être utilisée dès maintenant pour les marchandises dans l’intérêt des transporteurs et de la santé des populations des vallées alpines.

Tous les services de l’Etat : la Cour des Comptes, l’Inspection générale des finances, le Conseil Général des Ponts et Chaussées... ont rejeté ce projet en le qualifiant de gouffre financier.

Comme pour la liaison Perpignan-Figueras et bien d’autres, le Lyon-Turin qui coûte 6 fois plus cher pour des bassins de population bien inférieurs ne pourra se solder que par la faillite et de la dette publique inutile.

Les Amis de la Terre dénoncent les gouvernements successifs qui ont tous déclaré vouloir relancer le fret ferroviaire mais dont le résultat est le passage de 10 millions de tonnes de marchandises transportées entre la France et l’Italie en 1983 au tiers aujourd’hui, cela au mépris de la santé des populations riveraines des axes de circulation routière et alors que les voies ferrées existantes ont été modernisées et rénovées.

D’autre part, nous dénonçons le choix d’une société 100% chinoise qui ne paie pas d’impôts en France pour la commande du tunnelier inauguré en grande pompe ce 21 juillet 2016 par un gouvernement qui ne fait rien pour développer le fret ferroviaire et plus grave encore, revient sur ses engagements pris suite aux recommandations de la commission "Mobilité 21".

Les Amis de la Terre proposent, avec la coordination des opposants, des solutions concrètes pour le développement des trains du quotidien et du fret ferroviaire et non des dépenses pharaoniques qui ne font que creuser la dette publique.

Inaugurons d’autres priorités ! Priorité au réseau ferré existant, priorité à la santé et à la sécurité des populations, priorité à la nature (ressources hydrologiques, terres agricoles, espèces protégés...)

En savoir +

Contact :

Patrick Bastien (vice-président des Amis de la Terre en Savoie)

06 37 54 47 60

savoie@amisdelaterre.org

+ d’infos : http://lyonturin.eu

À télécharger...

Rédigé le