La « Troisième révolution industrielle »

Un ouvrage optimiste pour penser la transition énergétique autrement -

La « Troisième révolution industrielle » de Jeremy Rifkin, c’est la vision d’un monde où « des centaines de millions de personnes produisent leur propre énergie verte à domicile, au bureau, à l’usine et la partagent entre eux sur un « Internet de l’énergie », exactement comme nous créons et partageons en ligne l’information ». Jeremy Rifkin propose une nouvelle logique économique durable qui a d’ores et déjà fait des adeptes à l’échelle de villes comme San Antonio et Rome ou de régions comme Utrecht aux Pays-Bas. Ces précurseurs ont choisi de s’engager dans un plan stratégique de troisième révolution industrielle. Il s’agit d’une série de mesures à appliquer concrètement pour parvenir à la transition énergétique.

A travers cinq piliers indissociables, Jeremy Rifkin esquisse les contours d’une économie décarbonée et coopérative, productrice de milliers d’entreprises et de millions d’emplois. Il explique que chaque révolution industrielle a pour essence la convergence entre technologies des communications et régime énergétique. Ainsi, le moteur de la troisième révolution industrielle est la conjonction de la communication par Internet et des énergies renouvelables. De même, l’organisation globale de la société est en cours de transformation. Le pouvoir latéral distribué s’installe progressivement au détriment du pouvoir hiérarchique. Cette troisième révolution industrielle, à l’instar des deux autres, va changer nos modes de vie, nos façons de travailler, etc.

A l’heure où les coupes budgétaires s’enchaînent sans répit et où les pouvoirs publics se demandent «  comment pouvons-nous nous permettre d’effectuer la transition ? », Jeremy Rifkin répond : « comment pouvons-nous nous permettre de ne pas l’effectuer ? ». « Puisque la deuxième révolution industrielle s’effondre, le seul moyen de stimuler la croissance dans l’économie est de la transformer. » En effet, il indique que « dans les dernières décennies, nous avons consommé trois barils et demi de pétrole pour chaque nouveau baril que nous avons trouvé. » L’infrastructure industrielle basée sur le pétrole et autres énergies fossiles est donc de plus en plus inadaptée aux ressources existantes. L’économie du futur sera pauvre en carbone ou ne sera pas.

> CLOÉ PRZYLUSKI


_ Jeremy RIFKIN - La Troisième révolution Industrielle : comment le pouvoir latéral va transformer l’énergie, l’économie et le monde -
LLL Les Liens qui Libèrent, 2012. 413 pages.

Jeremy Rifkin est un économiste et essayiste américain engagé dans l’écologie. En 1977, il a créé la Fondation pour les tendances économiques, qui étudie les problèmes environnementaux, sociaux, économiques et éthiques. Il s’interroge sur la logique de la nouvelle économie et propose une réflexion sur les ressources énergétiques.

Rédigé le