La transition écologique, c’est maintenant ?

** Fondation pour la Nature et l’Homme, France Nature Environnement, Humanité et Biodiversité, Les Amis de la terre France, Ligue pour la protection des oiseaux, Réseau action climat France, Surfrider Foundation Europe

Le Président de la République a exprimé ses priorités lors d’une intervention au Conseil économique, social et environnemental (CESE) le mardi 12 juin. Par cet acte, François Hollande a témoigné de l’intérêt qu’il porte aux représentants de la société civile et au dialogue, ce dont le groupe Environnement et Nature est satisfait. Le Président de la République a également affirmé vouloir engager un chantier pour donner un statut aux bénévoles associatifs et souhaiter revoir le seuil d’accès des citoyens aux saisines du CESE, ce qui sont aussi des signaux positifs.

En revanche, le groupe Environnement et Nature est très déçu que le Président de la République n’ait, à aucun moment de son discours dans une assemblée où les acteurs de l’environnement sont désormais représentés, évoqué le dialogue environnemental qu’il avait pourtant dit vouloir hisser au niveau du dialogue social lors de la campagne électorale

Lorsque le Président de la République indique que le redressement productif sera à l’agenda de la conférence sociale de juillet prochain, le groupe environnement et nature s’interroge sur l’articulation avec la conférence environnementale : peut-on sérieusement envisager le redressement productif sans tenir compte de la dimension environnementale ?
La transition écologique de la société, engagement du candidat François Hollande n’a pas non plus été abordée lors de ce discours qualifié de "programme de gouvernement" par le Président de la République.

Certes, la transition énergétique a été citée dans ce discours, mais elle ne doit pas faire oublier les autres défis. Raréfaction des ressources, enjeux climatiques, dégradation de la biodiversité sur tous les territoires, sobriété, invention d’un nouveau modèle de développement. Autant d’enjeux quasi absents des orientations exposées et pourtant majeurs pour l’avenir de notre pays.

Le groupe Environnement et Nature du CESE n’a pas retrouvé dans ce discours les engagements pris par le Président de la République lorsqu’il était candidat. Ils s’en inquiètent et demandent donc un éclaircissement.

En particulier ils souhaitent savoir si le gouvernement se détachera du mode de croissance actuel dont nous connaissons les limites, pour s’engager dans une voie plus innovante, plus équitable, et adaptée aux exigences actuelles, dont climatiques et de recapitalisation de la biodiversité. La transition écologique, c’est maintenant ?

Contact : Julie CUNAT- Attachée du Groupe Environnement et Nature- julie.cunat@lecese.fr – 01 44 43 64 22


** Fondation pour la Nature et l’Homme, France Nature Environnement, Humanité et Biodiversité, Les Amis de la terre France, Ligue pour la protection des oiseaux, Réseau action climat France, Surfrider Foundation Europe

Rédigé le