Ressources et médias

Rester informé


Landes : un pôle de golf mondial à Tosse !

Le sud-ouest du département des Landes est sous la menace de nombreux projets pharaoniques poussés par le Conseil Général. Autour de Saint-Geours de Maremne doivent voir le jour un pôle international de techniques industrielles de pointe, un immense centre commercial qui attirerait les clients de Bordeaux à Saint-Sébastien et maintenant, un immense golf dont le but est de faire des Landes une étape des circuits mondiaux de golf !

Le moteur de toutes ces activités étant bien sûr, la future Ligne à Grande Vitesse Bordeaux/Espagne avec la future gare TGV de... Saint-Geours.

Voici comment le président du Conseil Général, Henri Emmauelli, justifie la ligne à grande vitesse : "Les Madrilènes seront sur nos plages en moins de deux heures, et le trafic Bilbao-Toulouse sera énorme. J’ai toujours dit qu’un jour le Sud-Ouest serait la Californie française, mais il faut pour cela que l’on soit irrigués." (Nouveau slogan des Indignados madrilènes : "Sous les pavés, la plage - des Landes bien sûr !")

Extrait du site de la Ryder Cup : "Un projet ambitieux pour les Landes Le département des Landes, en Aquitaine, pourrait accueillir le futur grand resort de golf français. Une ambition qui épouse totalement le projet de la fédération d’étendre le pouvoir d’attraction du tourisme golfique en France et qui s’inscrit dans le dossier Ryder Cup comme ont pu le constater les membres de la commission fédérale Ryder Cup invités à découvrir le site."

Tosse est une commune située entre Seignosse, et Soustons, elle n’a pas accès à la mer, mais possède une église romane de belle facture tout à fait intéressante.

Cette commune pourrait devenir une cité de villégiature de haut de gamme. En effet, un projet d’envergure, dont d’autres ne veulent pas, semble être étudié sur son territoire.

En mars 2011, une réunion de présentation a eu lieu pour quelques privilégiés. Les associations environnementales et écologistes n’ont pas été conviées comme il se doit.

Pour en savoir plus aller sur le site local des Amis de la Terre des Landes

Rédigé le