On aime !

Rester informé


Le Président des Amis de la Terre convoqué à la gendarmerie dans le cadre des #FaucheursDeChaises

Aujourd’hui à 16h, Florent Compain, Président des Amis de la Terre France, est convoqué à la gendarmerie pour y être entendu dans le cadre de sa participation à une action de réquisition de chaises à la BNP Paribas. Cette convocation intervient quelques semaines avant le premier procès d’un Faucheur de Chaises, Jon Palais, qui se tiendra le 9 janvier à Dax. Elle témoigne une nouvelle fois de l’absurdité d’un système où l’évasion fiscale est impunie tandis que celles et ceux qui luttent pour y mettre fin sont poursuivis.

Florent Compain est convoqué à la gendarmerie de Void Vacon dans la Meuse. Cette convocation s’ajoute à la liste de nombreuses autres déjà menées à Paris, Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Tarbes, Nïmes, Perpignan, Uzès, Marseille, Dax et Bayonne.

L’année dernière, des centaines de citoyens du collectif des « Faucheurs de Chaises » ont réquisitionné 243 chaises lors de 39 actions non-violentes menées à visage découvert dans des banques impliquées dans l’évasion fiscale (BNP, HSBC, Crédit agricole, Société générale), sur tout le territoire.

Les Faucheurs de Chaises, collectif composé des Amis de la Terre, d’ANV-COP21, Bizi !, Solidaires Finances Publiques et Attac, dénonçaient le système d’évasion et de fraude fiscale et appelaient au financement de la transition écologique et sociale.

Florent Compain, président des Amis de la Terre France, organisation membre de la plus grande fédération écologique au monde, serait convoqué pour une action visant la BNP Paribas.

C’est cette même BNP Paribas (banque qui détient le plus de filiales dans les paradis fiscaux) qui poursuit également Jon Palais, dont le procès se tiendra le 9 janvier à Dax. A cette occasion, les Faucheurs de Chaises organisent le Procès de l’évasion fiscale, qui réunira de nombreuses personnalités intellectuelles, artistiques, ainsi que des candidats aux élections présidentielles.

Notre détermination ne faiblit pas pour rappeler que ce ne sont pas les Faucheurs qu’il faut juger, mais l’évasion fiscale en bande organisée !

#FaucheursDeChaises #EvasionFiscale #9janvier

Rédigé le