Le Sommet des peuples, l’alternative au sommet officiel de Rio+20

Jeudi 21 juin 2012 - Hier, à l’occasion de l’ouverture du Sommet officiel de l’ONU, plusieurs actions ont été organisées partout dans le monde, à l’appel du comité d’organisation du Sommet des peuples. Elles montrent la mobilisation des organisations de la société civile qui dénoncent les fausses solutions de la conférence officielle, notamment la marchandisation de la vie, et militent pour la défense des biens communs.

A Paris, le 20 juin à midi, place de la Bourse, une vente aux enchères de la Terre organisée par un collectif associatif a pointé du doigt le poids écrasant des industriels face aux représentants des Etats membres, et leur influence sur les décisions prises au sein des Nations unies. Voir les images de l’action ici :

Les Amis de la Terre ont concentré leurs efforts pour construire et participer au processus du Sommet des Peuples, en parallèle du sommet officiel à Rio. Des plénières de convergence thématiques et une grande Assemblée des Peuples y sont organisées pour défendre les alternatives portées par les organisations et mouvements sociaux venus du monde entier. L’assemblée finale permettra de construire un agenda partagé pour articuler les expériences de défense des biens communs face à cette économie verte. Juliette Renaud, chargée de campagne Finance privée au sein des Amis de la Terre France explique depuis Rio la participation de la fédération au Sommet des peuples :

frances.mov from Radio Mundo Real on Vimeo.

A Rio, le même jour une grande manifestation a eu lieu dans les rues de la ville. Les jours précédents, d’autres mobilisations avaient ponctué le Sommet des Peuples, notamment une grande action le mardi 19 juin jusqu’au siège de Vale, grande entreprise minière brésilienne, responsable de violations des droits sociaux et environnementaux dans de nombreux pays.
Voir ici la vidéo d’Alter-Echos :

Il y a une semaine, Jeremias Vunjanhe des Amis de la Terre Mozambique et militant contre Vale dans son pays, avait été expulsé à son arrivée au Brésil, sans aucune explication. Grâce à la mobilisation des Amis de la Terre et leurs partenaires à Rio, il a pu revenir lundi soir pour participer au Sommet des Peuples. Pour voir les photos de son arrivée à l’aéroport, accueillis par une cinquantaine de militants internationaux : http://www.radiomundoreal.fm/5646-delegacion-de-amigos-de-la-tierra?lang=es
Et l’article expliquant son arrestation à l’aéroport de Rio : www.amisdelaterre.org/Rio-Charter-pour-un-Amis-de-la.html

Pour plus d’informations :
A Rio : Juliette Renaud : juliette.renaud@amisdelaterre.org / Tél. : + 55 21 69 50 44 47
A Paris : Caroline Prak : 01 48 51 18 96 – 06 86 41 53 43

Rédigé le