Ressources et médias

Rester informé


Le régulateur de l’énergie exprime ses réserves sur le projet d’interconnexion gazière STEP

Dans la nouvelle édition de son rapport sur les interconnexions, le régulateur français de l’énergie exprime à nouveau ses réserves sur le projet de gazoduc France-Espagne STEP. La Commission de Régulation de l’Énergie rappelle que dans la plupart des scénarios étudiés “les coûts du projet excèdent ses bénéfices présumés” (p.81). Elle déplore que le projet ait été intégré dans la liste des projets d’intérêt commun de l’Union européenne, impliquant sa quasi-validation alors que ses bénéfices socio-économiques ne sont pas avérés (p.74).

Cécile Marchand, chargée de campagne aux Amis de la Terre commente : “A l’approche du sommet quadripartite (France, Espagne, Portugal, Commission européenne) sur les interconnexions, un nouveau signal négatif est donné par le régulateur français au projet de gazoduc entre la France et l’Espagne. Le président Macron doit profiter de cette réunion de haut niveau fin juillet pour retirer toute légitimité politique à ce projet absurde, contraire aux objectifs de l’Accord de Paris.”

En savoir +

  • Contact presse : Cécile Marchand +33 6 69 97 74 56

Sources : https://www.cre.fr/Documents/Publications/Rapports-thematiques/Rapport-interconnexions-2018

Pour aller plus loin : Rapport des Amis de la Terre sur le projet d’interconnexion gazière entre la France et l’Espagne en pièce jointe

À télécharger...

Rédigé le