Ressources et médias

Rester informé


Les Amis de la Terre de Loire Atlantique se prononcent pour le non à la consultation du 26 Juin.

- Un projet anti écologique En effet, il augmente la dette écologique régionale et nationale . Alors que nous utilisons déjà le double de nos ressources renouvelables

, ce projet contribue à accroître le déficit en consommant des terres agricoles (1600ha),en détruisant 100 ha de foret dont celle de Rohanne, en augmentant l’urbanisation sur le futur et l’ancien site ,en augmentant la consommation d’énergie (accès, construction) . Il est en opposition avec la loi de transition énergétique qui prévoit de réduire de 50% la consommation d énergie à terme ,avec la loi agricole qui prévoit de préserver les terres agricoles ,avec la loi sur la biodiversité protégeant les zones naturelles d’intérêt floristique et faunistique et les zones humides ce qui le cas du site de Note Dame des Landes. En conclusion ce projet va à l’encontre d’une société soutenable ou durable à laquelle oeuvre notre association.

-Un projet alternatif est possible les conclusions de l’atelier citoyen montrent qu’une adaptation de Nantes Atlantique est possible à un moindre coût écologique, énergétique , financier ,avec des avec des accès optimisés depuis le centre ville, des bâtiments d’accueil basse consommation .Par ailleurs une offre de transport alternative à l’avion sur de courtes distances est possible.

-Un bilan social hasardeux Avant de créer de futurs emplois hypothétiques ,le projet supprime environ 200 emplois agricoles et induits locaux ,alors que la mise en place de ceintures maraîchères créatrice de nombreux empois , aux abords des grandes villes va devenir une priorité avec la hausse des prix du transport, quand les sources d’énergie fossiles vont se raréfier. C’est d’ailleurs à quoi travaillent certains occupants de la ZAD avec une agriculture respectueuse de l’environnement et donnant une place a certains exclus du système et évitant ainsi une marginalisation ,source de violences potentielles.

-Une consultation pseudo-démocratique

La consultation du 26 juin est non loyale et faussée ,en effet le périmètre restreint de la Loire Atlantique ne reflète pas l’avis de tous les citoyens qui financent ce projet par l’Etat et les collectivités locales ,de plus seul l’Etat maître d’ouvrage et promoteur du projet est chargé de l’information des citoyens ,en étant juge et partie il ne peut pas délivrer une information objective . Bien que critiques sur cette consultation les Amis de la Terre 44 appellent à y participer et à s’opposer a ce projet ,reflet d’une politique non durable.

Rédigé le