Les ONG quittent la "consultation" de l’OCDE sur les crédits export publics

Des ONG de 12 pays, dont les Amis de la Terre France, ont quitté aujourd’hui la "consultation" de l’OCDE sur les crédits publics à l’exportation. Les ONG expriment leur frustration face à un processus inefficace et des incohérences graves du Groupe Crédit Export de l’OCDE.

Le réseau international d’ONG ECA-Watch, dont les Amis de la Terre sont membres, a mis en évidence depuis des années des incohérences profondes dans les travaux du Groupe Crédit Export de l’OCDE, qui minent la crédibilité de l’OCDE.

Lisez l’analyse d’ECA-Watch sur les incohérences du Groupe Crédit Export de l’OCDE (en anglais).

Pourtant, le Groupe Crédit Export de l’OCDE n’a pas daigné réagir, et poursuit sa pratique de "consulter" une fois par an les ONG, en leur refusant le droit lors de la consultation d’aborder des projets et pays spécifiques. La "consultation" s’est cantonnée une fois encore à des échanges superficiels, voire l’absence pure et simple de réponse des Etats membres de l’OCDE.

L’absence de progrès du Groupe Crédit Export de l’OCDE et l’inefficacité de sa "consultation" ont donc forcé les ONG à quitter la salle.

Lisez le communiqué de ECA-Watch ci-joint (en anglais)

À télécharger...

Rédigé le