Ressources et médias

Rester informé


Les changements climatiques

Le changement climatique d’origine humaine est la plus grave des menaces globales auxquelles notre planète est actuellement confrontée.

Notre planète se réchauffe : certains gaz que nous émettons en grandes quantités retiennent en effet la chaleur du soleil. Ces gaz proviennent de la combustion massive de charbon, de pétrole et de gaz, mais aussi de l’agriculture et de l’élevage industriels, ainsi que des déforestations. Les prévisions quant à l’accroissement de la température moyenne à la surface du globe laissent présager un changement catastrophique de notre climat qui pourrait tuer des millions d’hommes et de femmes, obliger des centaines de millions d’autres à quitter leurs foyers, et déclencher un désastre économique, social et écologique sans précédent à l’échelle mondiale. Les pays en développement seront durement touchés, mais l’Europe en souffrira aussi.

Prévenir le changement climatique suppose de commencer par réduire les gaz à effet de serre là où l’on en produit le plus : dans le monde riche et industrialisé. Une révolution dans nos modes de production et de consommation d’énergie s’impose : elle passe par une augmentation considérable de l’efficacité énergétique et du recours aux énergies renouvelables.

La bonne nouvelle, c’est que ces énergies renouvelables existent déjà : non polluantes et abordables, elles permettraient de se passer des grandes centrales et installations industrielles inefficaces, en bref, des Dinosaures Géants ainsi que des centrales nucléaires qui font courir elles aussi des risques majeurs à la planète.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre ne préserverait pas seulement le climat mondial mais renforcerait aussi les économies de nos pays. Il est essentiel que l’Europe continue de jouer un rôle moteur lors des négociations internationales : seule une position européenne volontariste, suivie de réelles réductions d’émissions, pourra inciter d’autres pays à prendre eux aussi des mesures concrètes.

Rédigé le