Les éditions Les liens qui libèrent

La maison d’édition LLL, Les liens qui libèrent, créée en association avec Actes Sud, se propose d’interroger la question de la crise des liens dans nos sociétés occidentales.

Les liens sont reconnus constitutifs de toutes expressions de la réalité. Chaque entité ou système se construit, se développe, se diversifie par les interactions qu’il entretient avec son milieu. Que ce soit en biologie, en physique, en psychologie, en ethnologie mais également dans les domaines économiques (qui se définissent d’abord par l’échange), sociaux (la question de la redistribution ou l’idée qu’une société est davantage que la somme de ses membres), et bien entendu environnementaux (interdépendance de chaque niveau de réalité).

Or nos sociétés occidentales sont marquées du sceau de la déliaison : économisation du monde, financiarisation de l’économie, individualisme exacerbé, perpétuation de l’idée de l’homme comme « maître et possesseur de la nature », croyance en l’autodétermination de l’individu, déni du sujet symbolique ou imaginaire, biologisation des comportements, crise de la solidarité sociale, approche fragmentée des savoirs, prégnance du réductionnisme dans les sciences, crise du lien démocratique, marchandisation des relations sociales ou du vivant…

C’est cette véritable crise de la représentation de nos sociétés que la maison d’édition Les liens qui libèrent s’efforce de questionner.

Les Amis de la Terre France se sont souvent faits le relais des livres publiés par Les liens qui libèrent et en partagent l’ambition éditoriale :

* Dette écologique, trois pistes pour en sortir, d’Eric de Ruest et Renaud Duterme - article dans la Baleine 176 - Sauvons la souveraineté populaire

* La troisième révolution industrielle de Jeremy Rifkin, - article dans la Baleine 172 - Ouvrir un vrai débat énergétique
Nous vous invitons à découvrir le catalogue des éditions LLL, dont vous connaissez sans doute nombre d’auteurs, parmi lesquels nous pouvons citer nos amis Fabrice Flipo, Attac, Basta, Fabrice Nicolino...


La maison d’édition tient à remercier chaleureusement Bernard Maris, qui, il y a deux ans, alors qu’elle évoquait l’esprit de la maison d’édition, en souffla le nom : "Les Liens qui Libèrent"."

Rédigé le