Ressources et médias

Rester informé


Lettre ouverte concernant l’exposition sur la publicité à la mairie de Dijon

Lettre à Monsieur le Maire de Dijon, Monsieur Millot

La ville de Dijon a mis en place du 24 novembre 2014 au 27 février 2015 une exposition concernant la révision du règlement local de publicité. Les Amis de la Terre Côte-d’Or tiennent à faire quelques remarques :

* L’exposition est visible à la mairie de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi. Pour un sujet qui concerne tous les habitants, la plage horaire est extrêmement réduite et ne permet pas à tous de pouvoir venir s’exprimer sur le cahier des remarques. Nous demandons à ce que la population puisse aussi s’exprimer de façon publique (anonymement ou pas) via internet.

* Le premier panneau de l’exposition est de nature à influencer le visiteur. Expliquer dès l’entrée de la salle que les panneaux publicitaires sont nécessaires au développement économique, c’est faire preuve de subjectivité. Sur quelle étude vous appuyez vous pour l’affirmer ? Nous vous faisons remarquer qu’il n’est fait nulle part mention des coûts externes de la publicité (http://www.amisdelaterre.org/lettre-couts-caches-publicite.html). Par exemple, selon vous, quels impacts peuvent avoir les publicités des grandes chaines de restauration rapide (Mc Do, Quick) ? Comptez vous dans votre développement économique le fait de dépenser de l’argent pour inciter les gens à manger correctement ensuite, pour le traitement de l’obésité ? Que pensez vous par exemple du grand écart entre "Dijon, cité de la gastronomie" et la "gastronomie" qui s’affiche dans les rues (visible sur : http://citedelagastro-dijon.com) ? Que pensez vous aussi du grand écart entre les publicités pour les voitures et le sondage proposé par le Grand Dijon pour comprendre ce qui peut freiner les déplacements à pieds et à vélo ? Bref, le problème de fond sur la publicité n’est pas présenté dans l’exposition.

* Concernant l’audit de référencement des panneaux publicitaires, celui ci donne un total de 984 dispositifs recensés pour l’agglomération. Un audit citoyen en cours (http://dijonpub.coagul.org) donne déjà 1281 panneaux (nous estimons le total à plus de 1500). Nous avons remarqué, en outre, l’absence de prise en compte des panneaux sucette et des abribus avec de la publicité, soit 610 panneaux ! Le visiteur n’est donc pas informé de la réalité de la distribution de la publicité. L’audit ment aux dijonnais !

* Globalement les propositions la société Cadre & Cité sur ce qui peut être réalisé peut se résumer à uniformiser les types d’affichages, avec une nette volonté de greenwashing en proposant des systèmes dépensant moins d’énergie. Ces propositions se détournent du problème de fond. De plus, et c’est beaucoup plus grave ici, il n’est nulle part fait mention des possibilités légales pour supprimer ces panneaux. Comme tout le monde le sait maintenant, Grenoble montre ce qu’il est possible de faire ! Et dans cette exposition les dijonnais ne sont pas avertis.

* nous mettons en doute l’indépendance de la société Cadre & Cité pour la réalisation de cet audit. Selon leur site web, les deux principaux responsables sont d’anciens afficheurs. Ils ne peuvent pas être juge et parti. Nous mettons en doute leur impartialité.

Pour toutes ces raisons, nous demandons à ce que le ville de Dijon organise un débat contradictoire sur la publicité dans la rue, et non une simple exposition biaisée et trompeuse. Nous demandons aussi la possibilité de rajouter des informations de fond sur les impacts de la publicité dans la salle d’exposition.

Veuillez agréer monsieur, Millot l’expression de nos sentiments distingués et sincères.

pour les Amis de la Terre Côte-d’Or, le président, Stéphane Dupas

Rédigé le