Ressources et médias

Rester informé


Marche mondiale contre Monsanto

Le monde de Monsanto ne sera pas le nôtre ! RDV le samedi 21 mai à 11h place de la Libération à Dijon

Le 21 mai 2016, pour la 4ème année consécutive, des citoyens du monde entier feront converger leurs luttes contre Monsanto et les multinationales de l’empoisonnement, lors d’une journée mondiale de marches et d’actions. La Marche mondiale contre Monsanto (MaM) n’a pas vocation à se limiter à une simple marche, ni à un seul jour de mobilisation : il s’agit surtout d’un événement citoyen et militant, autogéré localement par les personnes qui s’en emparent et qui s’organisent, dans une logique horizontale de convergence et de non-violence, afin d’assurer la participation du plus grand nombre.

"Notre santé avant leurs profits" La MaM est l’occasion de dénoncer collectivement une agriculture intensive, usant de semences génétiquement modifiées (OGM) et dépendantes de pesticides toxiques, sous la coupe de multinationales s’appropriant le vivant, et dont Monsanto est le symbole planétaire, mais pas l’unique représentant (Dow Chemical, Syngenta, Bayer, BASF, DuPont, Limagrain,...). Les citoyens et leurs enfants sont lentement intoxiqués chaque jour par la dispersion incontrôlée dans l’environnement d’un cocktail de milliers de molécules chimiques pour tuer et qu’on retrouve partout, des glaces du Pôle Nord aux cordons ombilicaux des nouveau-nés. La situation est d’autant plus alarmante que la France est le 1er consommateur européen de pesticides et le 3ème au niveau mondial.

Faire pression pour une agriculture relocalisée et écologique : Nous demandons une agriculture relocalisée, écologique et productive, capable d’assurer aux producteurs un revenu juste, et aux consommateurs des produits sains et accessibles à tous les budgets. Nous réclamons une agriculture transparente et sans OGM, ni dans les champs, ni dans l’alimentation animale, grâce à un étiquetage adapté sur tous les produits alimentaires, y compris les œufs, les produits laitiers et la viande.

Elus et Citoyens, mangeons Bio à la maison et à la cantine ! Nous ferons pression sur les décideurs politiques, élus locaux ou ministres, pour demander des mesures immédiates d’interdiction de toutes les molécules chimiques dangereuses, l’interdiction totale de l’usage des pesticides dans les lieux publics (notamment les terrains de sport) et pour favoriser la promotion d’une alimentation saine et bio dans les cantines scolaires en priorité, et dans toute restauration publique (hôpitaux, entreprises...).

Afin d’être plus efficaces, nous ne nous contenterons pas de marcher le 21 mai : nous mènerons aussi des actions d’interpellation directe, qui placeront multinationales, distributeurs, producteurs et élus, devant leurs responsabilités.

Aux graines citoyens Côte-d’Oriens ! Sur les Réseaux sociaux : #Monsanto #MaM2016

Rédigé le