Mobilisation : changeons le système ! Pas de TAFTA !

Montreuil, le 17 avril 2015 - A quelques jours de l’ouverture du 9e cycle de négociations du Partenariat transatlantique de commerce de d’investissement (TTIP/TAFTA), les Amis de la Terre France et le Collectif Stop TAFTA appellent à unemobilisation populaire dans toute la France ce samedi 18 avril pour une « Journée mondiale d’action contre les accords de commerce et d’investissement ».

Ce samedi 18 avril, des manifestations sont prévues dans près de 500 villes à travers le monde pour exprimer l’opposition de la société civile aux traités tels que le TAFTA. À Paris, une marche sera organisée à partir de 18h à Place de la République jusqu’à la place Stalingrad, où un repas solidaire sera partagé parmi les participants. Une flash-mob y sera organisée pour faire toute la lumière sur les accords de libre-échange négociés dans l’ombre, des traités "vampires" qui s’anéantissent devant la lumière.

C’est dans ce cadre que les Jeunes Amis de la Terre France prendront part au cortège avec une action satirique en tant que lobbyistes et vampires néo-libéraux sous la bannière « Cramons le Climat, Signons le TAFTA ». Au rythme de « Les PDG à L’Elysée » et de « Poulet au Chlore, J’adore » ils animeront avec humour une partie du défilé afin de mettre en scène l’absurdité des ces traités.

Aux Etats-Unis, des dizaines d’actions sont prévues afin de dissuader les membres du Congrès de donner au Président Obama la Fast Track Authority, la compétence exclusive de négociation du TPP (Accord Transpacifique) et du TAFTA (Accord Union européenne-États-Unis). En Afrique de l’Ouest, la société civile se mobilisera également pour appeler les gouvernements des 16 pays membres de la CEDEAO à ne pas accepter l’Accord de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne, finalisé il y a quelques mois.

« La démocratie n’est pas à vendre ! » s’insurge Nicolas Roux, référent TAFTA des Amis de la Terre. « Ces accords de libre-échanges négociés en secret donnent les clés du pouvoir aux multinationales qui ne se priveront pas pour agir au mieux de leurs intérêts et au détriment de ceux des citoyens. Nous devons rester mobilisés ! Hier, les arbitrages privés (ISDS) dans le TAFTA ont été rejetés par six commissions du Parlement européen. C’est la preuve que la mobilisation peuvent mettre à mal ces traités ! »

Les Amis de la Terre luttent activement pour l’abandon des négociations du TAFTA et du CETA (accord UE-Canada) qui vont à l’encontre des valeurs démocratiques et et représentent une menace pour l’environnement, la santé, le climat ou la souveraineté alimentaire, les services publics dans le monde. Les Amis de la Terre luttent pour un modèle de société soutenable, respectueux de l’Homme et de son environnement. Tout ce que le TAFTA n’offre pas !

Contacts :
Nicolas Roux, responsable commission TAFTA Amis de la Terre + portable nicolasroux.at@gmail.com
Jeunes Amis de la Terre : Malika Peyraut 06 88 48 93 68

Rédigé le