Ressources et médias

Rester informé


NON, les animaux de ferme ne sont pas que des « machines biologiques à produire » !

C’est ce qu’étaient venus dire, ce samedi 3 Mars 2013, à Paris, les centaines de manifestants (2 000 selon les organisateurs) qui dénonçaient le gigantisme des projets d’élevages industriels fleurissant partout en France.

Si l’initiative de cette manifestation revenait à l’Association NOVISSEN, près d’Abbeville, d’autres organisations venues de Bretagne, de Bourgogne, du Limousin, d’Alsace... s’y étaient associées et sont venues témoigner de ce qui se passe sur leur territoire.

Partout, on retrouve les mêmes ravages consécutifs à la mainmise de la finance sur l’agriculture :

  • Les conditions de vie des animaux, sur caillebotis dans des installations de béton, dans un espace restreint, sans jamais voir un coin de nature
  • Une alimentation qui fait appel au soja (déforestation...) et au maïs (généralement OGM...)
  • L’utilisation massive d’antibiotiques (promiscuité des bêtes, effet anabolisant de ces médicaments...)
  • Des risques pour la santé humaine (à cause de cette injection massive d’antibiotiques)
  • La concurrence déloyale faite aux petits agriculteurs et éleveurs qui aboutit à la disparition de milliers d’exploitation tous les ans
  • Des nuisances environnementales locales
  • Des risques pour les nappes phréatiques... etc.

Les différentes organisations ont pris la parole tour à tour pour dénoncer ces faits : tout d’abord juste avant le départ de la marche, depuis la Gare Montparnasse jusque la Porte de Versailles, et ensuite devant le salon de l’agriculture (voir la liste ci-dessous). En ce qui concerne la « Ferme-Usine RAMERY » appelée aussi « la Ferme 1 000 vaches », rappelons que le « produit fini » le plus intéressant n’est pas, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le lait produit par les vaches, mais le lisier qu’elles fournissent afin d’alimenter un méthanisateur géant... qui produira du biogaz (subventionné à un prix de rachat intéressant) et de l’électricité, rachetée par EDF. La dernière évolution en date est la décision du Préfet de région Picardie, qui a signé début février un arrêté limitant à 500 le nombre de vaches laitières autorisés, plus leurs génisses (soit 800 bovins au total au lieu des 1 750 prévus à l’origine). Cependant, Mr RAMERY considère que cette première étape lui permettra de démontrer qu’il est capable de « travailler proprement » ( !) et qu’il pourra ainsi passer au bouclage complet de son projet dans une deuxième étape, ce que semble permettre l’arrêté pris par le Préfet. En effet, si des conditions de contrôle plus strictes ont été imposées, seule l’insuffisance des surfaces d’épandage actuelles a amené à la réduction du cheptel autorisé.

Depuis le début, les Amis de la Terre-Nord ont soutenu l’association NOVISSEN dans son combat, participant aux manifestations d’Abbeville et d’Amiens des 18 Février et 23 Juin 2012, qui avaient déjà réuni plusieurs centaines d’opposants. Nous approuvons totalement les prises de position de Conseil d’Administration de Novissen, en particulier la demande d’un moratoire sur ce type de ferme industrielle qui ne respecte ni les animaux, ni l’environnement, ni les hommes, ni les territoires et les emplois. A l’heure du grand débat national sur la Transition énergétique, comment se fait il qu’il faille encore se mobiliser contre de tels projets, qui vont à l’encontre de ce qu’il convient de faire aussi bien d’un point de vue économique qu’écologique….et qui ont l’approbation de l’Etat et des CODERST ! En tous cas ce 3 Mars est une date importante à retenir, en ce sens que pour la première fois toutes les organisations qui luttent contre ces projets industriels démesurés (et coûteux pour les finances publiques et locales) se sont retrouvés à Paris dans une même manifestation et entendent bien poursuivre ce mouvement de rassemblement citoyen.

Gérard

En savoir +

Les organisations présentes : NOVISSEN - Amis de la Terre - L214 – Les Colibris - Alsace-Nature - Picardie-Nature - PMAF (Protection Mondiale des Animaux de Ferme) - AIVES (Association InterVillage pour un Environnement Sain) Porcherie Euringhem Ecques - - Ecologie sans Frontière - Confédération Paysanne du Nord-Pas-de-Calais - Good Food Good Farming - CIWF (Compassion in World Farming) - Terre de liens Picardie - Paroles d’Animaux - FAMAP Picardie Sauvons l’élevage - GAIA (Gestion des Améliorations et Ingénierie Alternative) - Animavie - CAP 21 (Corinne Lepage) - Collectif NARG - MNLE - Coordination Verte et Bleue (Bretagne) regroupant : AE2D (Brest) - "Sous le vent, les pieds sur terre" (Centre Ouest Bretagne) - BDZE (Douarnenez)- AS PF (Fouesnant)- Sauvegarde du Trégor (Lannion)- Sauvegarde du Penthièvre (St Brieuc) - France Nature Environnement- ACIPE - One Voice - LPO Fondation Brigitte Bardot - Yonne Nature… Comagri EELV, EELV Picardie, PCF Somme, Front de Gauche

Rédigé le