Notre-Dame-des-Landes et Amis de la Terre

Mise au point.

Il est régulièrement question du soutien que les Amis de la Terre France auraient apporté au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Certains partisans de ce projet nuisible cherchent à tout prix des soutiens...

- Effectivement, un rapport fut rédigé en 2007 à propos du projet de troisième aéroport parisien.
- Effectivement, c’est une administratrice des Amis de la Terre, Madame Gellé, qui a dirigé la rédaction de ce rapport, avec notamment l’aide d’Hubert Rouault.
- Effectivement, la construction d’un nouvel aéroport à Nantes y est évoquée favorablement pour « décharger » Roissy.

Par contre,

- Il a été demandé à cette administratrice de démissionner du Conseil fédéral pour garantir l’indépendance des Amis de la Terre par rapport à cette mission.
- Ce rapport n’a jamais été validé par les Amis de la Terre.
- Nous avons toujours demandé une baisse générale du trafic aérien et un report modal vers le train.

Mais nous avons eu certainement le tort à l’époque de ne pas l’annoncer officiellement, de ne pas demander clairement que le nom des Amis de la Terre n’apparaisse plus dans ce rapport et dans les prises de positions de Madame Gellé et Monsieur Rouault.

Les Amis de la Terre sont une fédération avec des groupes locaux autonomes. Des divergences existent entre groupes, entre personnes. Dans ce cas précis, nous avons manqué de rigueur.

Pourtant, de nombreux groupes locaux des Amis de la Terre luttent depuis des années contre d’autres grands projets inutiles en France. Ces groupes n’auraient jamais accepté qu’une telle position soit prise en leur nom.

Pour ce qui concerne Notre-Dame des Landes, les Amis de la Terre participent depuis plusieurs années aux mobilisations, tant par le biais du groupe local de Nantes que sur le plan national, en particulier par leur investissement dans les collectifs de soutien. C’est pour nous le meilleur démenti qui puisse être donné à une quelconque ambiguïté de notre association à ce sujet.

Rédigé le