Ressources et médias

Rester informé


Notre-Dame-des-Landes : il est temps d’abandonner, monsieur Ayrault !

Ce samedi 22 février 2014, plus de 60 000 personnes ont pris part à Nantes, à la grande manifestation pour dire NON au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Quelques 520 tracteurs, une soixantaine de bus et co-voiturages venus de toute la France… la mobilisation a connu une ampleur inégalée.

Un défilé festif, des batucadas, des manifestants nombreux et de tout âge : un visage de la résistance que soutiennent les Amis de la Terre, mobilisés et solidaires des collectifs opposés à l’aéroport.

Cette mobilisation marque la détermination commune et croissante des collectifs, des paysans, des associations, à résister à l’un des projets les plus symboliques du Gouvernement en termes de renoncements.

Renoncements au niveau de la lutte contre les changements climatiques, aberration écologique alors que la fin du pétrole est là, à l’heure où la transition vers des sociétés soutenables s’impose. Gouffre économique et budgétaire enfin… [1]

La manifestation fédératrice a été occultée en partie par la communication du Gouvernement qui a pointé les nombreuses violences, orchestrées, prévisibles ? Les Amis de la Terre rappellent qu’ils ne sont ni solidaires des violences, ni du Gouvernement qui essaie d’en déplacer la responsabilité sur les organisateurs, et appellent de nouveau le Gouvernement et monsieur Ayrault à leurs responsabilités : il est temps de renoncer à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes !

Aux côtés des dizaines de milliers de personnes qui ont manifesté pacifiquement, les Amis de la Terre sont mobilisés jusqu’à l’abandon définitif du projet d’aéroport de NDDL !

— -

[1] Le Conseil fédéral des Amis de la Terre avait rendu public la position de l’association sur Notre-Dame-des-landes : http://www.amisdelaterre.org/Notre-Dame-des-Landes-une.html

Rédigé le