Ressources et médias

Rester informé


OGM : LE COMBAT INTERNATIONAL CONTINUE

Les Amis de la Terre 44 ont participé les 28,29,30 Avril derniers, aux rencontres internationales des résistances (RIR) aux OGM à Lorient, organisées par le collectif R.I.R OGM 2017. Des associations de plusieurs pays d’Afrique (Burkina Faso, Ghana..), d’Amérique latine (Argentine, Guatemala, Brésil) et asiatique (Philippines) étaient présentes parmis les 300 participants

Des séances plénières ainsi que des ateliers étaient proposés tout au long de ces journées très denses et riches, les thématiques retenues étaient
- Lumière sur le soja OGM
- OGM et Pesticides/ stop GE trees (arbres OGM autorisés en Belgique)
- Ecocide : le Droit (tribunal international Monsanto) ainsi que des ateliers sur 5 thèmes
- La convergence des luttes
- Le droit
- Les pesticides
- Les semences
- L’agroécologie

Concernant les OGM : En Bretagne comme en France, la culture OGM est interdite, pourtant la Bretagne est entièrement dépendante d’une culture OGM produite en Amérique du Sud, un exemple : l’Argentine cultive 20 millions d’hectares de soja transgénique. Au niveau Français c’est la moitié des protéines consommées par les élevages qui viennent d’Amérique du Sud.

En France et en Europe les OGM cachés issus de nouvelles techniques (transgenèse) échappent aux contraintes réglementaires et sont cultivées, la réglementation doit etre renforcée sur ces biotechnologies. Concernant les pesticides, 4 ateliers étaient proposés :
- Etat des lieux par pays et continents
— Les alternatives
- pour en finir avec le glyphosate, quelle convergence ?
- Quelles actions convergentes ? Pour les pesticides, le constat est alarmant, voici 2 exemples sanitaires dramatiques, conséquences d’épandages anarchiques de pesticides associés aux cultures OGM

A Cordoba en Argentine dans le quartier Ituzaingo Anexo : 33% de la population a un cancer, 80% des enfants ont plusieurs produits chimiques dans le sang entraînant des problèmes hormonaux, malformations(voir photo ci dessous)

Au Guatemala Le Fleuve : La Passion pollué sur 185 kms par les rejets (contenant des pesticides) d’une entreprise de palmes à huile : 276 familles touchées soit 1616 personnes.

Quelles alternatives possibles ? Mr Joel Labbé sénateur écologiste du morbihan est venu parler de la loi qui porte son nom : la Loi Labbe : cette Loi interdit l’usage des pesticides par les collectivités publiques pour l’entretien des espaces publics

Prochaines lois en 2019 et 2020 pour interdire la vente des pesticides et l’usage des pesticides par les particuliers en France. Développement du Bio.Quelques essais en Argentine, au Guatala, au Burkina Faso et aux Philippines pour développer l’agroécologie, les subventions manquent.

Les Amis de la Terre restent mobilisés contre toutes formes de modifications ou transformations des ADN des plantes ou animaux en particulier ceux qui échappent aux règlementations en vigueur exemple : la transgénèse !

Nous devons tous également rester vigilants et nous mobiliser contre tous ces produits phyto-sanitaires dangereux pour l’environnement et notre santé, qui polluent notre mode de vie, il existe des alternatives, utilisons les !

Journée mondiale contre MONSANTO le 20 mai 2017, les AT 44 y participeront !

Rédigé le