Ressources et médias

Rester informé


ORIST : Des Solutions réalistes

Résumé

Nous avons, vu dans nos articles précédents comment d’une simple analyse d’un document banal l’un de nos adhérents et élu municipal a soulevé un lièvre d’importance : La mauvaise qualité de l’eau distribuée par le SIBVA [1].

De fil en aiguille, nous avons découvert qu’Orist n’était pas un cas isolé [2].

Tout ceci a été largement confirmé par Que Choisir en deux temps [3].

Un arrêté préfectoral concernant Orist a été signé le 10/02/2017, mais cet arrêté est il vraiment la bonne réponse ? Nous verrons que non, s’il corrige partiellement le problème, il ne le résout pas, tout en en créant d’autres.

La présence de pesticides dans l’eau est d’origine agricole. La surface des aires d’alimentation des captages est importante, et la présence sur celles ci de pratiques agricoles anciennes sont la cause de la pollution des nappes, nous le démontrons.

Des travaux d’évaluation des aires d’alimentation des captages sont entrepris dans la plus grande discrétion. Ils portent sur trois points noirs landais. Nous craignons qu’ils ne débouchent sur aucune décision à la hauteur du problème.

Orist

Prenons l’exemple d’Orist -Figure 1- : les 3 forages puisent une eau contenant des pesticides entre 50 et 60 m de profondeur. On peut se poser plusieurs questions : Lire la suite

Rédigé le