Ressources et médias

Rester informé


Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement de l’aéroport de Roissy CdG : une occasion manquée

La directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002 énonce la nécessité de définir des « valeurs limites » de bruit, de réaliser une cartographie stratégique du bruit et d’établir des plans d’action – dénommés Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) - portant sur les mesures à prendre dans les zones soumises à un bruit dépassant ces valeurs limites.

En réponse à cette directive, le projet de plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) de l’aéroport de Paris Charles de Gaulle est mis à la disposition du public jusqu’au 17 avril 2015 afin que celui-ci puisse présenter ses observations.

Les objectifs d’un plan de prévention devraient être de prioriser la réduction des nuisances de bruit à la source et donc présenter des objectifs de diminution du trafic. Il n’en est malheureusement rien.

Dans le cadre du Grand Paris, il serait également temps de s’interroger sur les zones de relégation que constituent les territoires très touchés par les nuisances aériennes.

Enfin, il est incompréhensible, alors que se prépare le sommet sur le climat, que le transport aérien de Roissy-CDG continue d’exercer en France une concurrence féroce sur les modes de transport les moins polluants et adaptés aux trajets de moins de 1000 kms comme le train.

Pour toutes ces raisons, les Amis de la Terre Val d’Oise donnent un avis négatif au plan de prévention du bruit dans l’environnement de Paris CDG. (voir avis complet en pièce jointe)

À télécharger...

Rédigé le