Ressources et médias

Rester informé


Prix Pinocchio - "Air France : des projets de compensation carbone au détriment des communautés locales ?"

La compagnie aérienne Air France est nominée aux Prix Pinocchio 2013 dans la catégorie "Plus vert que vert", pour son projet de compensation carbone à Madagascar.
Basta ! et l’Observatoire des Multinationales, partenaires média des Prix Pinocchio, publient aujourd’hui un article sur ce cas.

Pour lutter contre le changement climatique, Air France finance un projet de lutte contre la déforestation à Madagascar, mis en œuvre par le WWF et GoodPlanet. Vu du ciel, ce projet contribue à conserver la biodiversité, à stocker du CO2, tout en aidant au « développement humain ». Mais pour les villageois concernés, la réalité est toute autre : ils n’ont plus accès aux terres qu’ils cultivaient et attendent de véritables compensations. Si Air France prétend faire du ciel « le plus bel endroit de la terre », en va-til de même au sol ? Enquête à Madagascar.

Plus de 9 000 kilomètres séparent Paris et Antananarivo, capitale de Madagascar. Près de 11 heures de vol. Les passagers d’Air France sagement installés dans leurs fauteuils ont tout le temps de pianoter sur leur écran vidéo. Une rubrique intrigue. La compagnie aérienne déclare agir « pour que le transport aérien fasse partie de la solution dans la lutte contre le changement climatique ». Diantre. Au menu : une vidéo sur un projet de lutte contre la déforestation à Madagascar financé par Air France, en partenariat avec la Fondation GoodPlanet, créée par Yann Arthus Bertrand, ETC Terra [1] et le WWF, la célèbre ONG avec un panda comme logo.

(...) lire la suite sur le site de l’Observatoire des Multinationales.

Cet article est publié simultanément par Basta !

Pour en savoir plus et voter pour Air France sur le site des Prix Pinocchio, cliquez ici.

Basta ! et l’Observatoire des Multinationales sont des sites d’informations qui ont besoin du soutien de leurs lecteurs pour poursuivre leur travail en toute indépendance.

Rédigé le