Ressources et médias

Rester informé


Prix Pinocchio : "La création d’un « marché carbone équitable » à l’image du commerce équitable crée la polémique"

L’entreprise française Pur Projet est nominée aux Prix Pinocchio 2014 dans la catégorie "Plus vert que vert", pour ses projets de compensation carbone au Pérou.
Basta ! et l’Observatoire des Multinationales, partenaires média des Prix Pinocchio, publient aujourd’hui un article sur ce cas.

La création d’un « marché carbone équitable » à l’image du commerce équitable crée la polémique 23 octobre 2014 par Sophie Chapelle

Compenser les activités polluantes des multinationales en finançant la préservation des forêts et des coopératives locales de commerce équitable. Telle est la nouvelle idée que Tristan Lecomte, fondateur de la marque Alter Eco, met en œuvre au Pérou en vendant des crédits carbone à des entreprises comme GDF Suez, Vinci ou Nestlé. Un marché carbone équitable, juste et solidaire... vraiment ? Un récent rapport réalisé par une association écologiste française critique vivement ce projet. Dans un contexte où la pertinence de la compensation carbone, qui offre aux multinationales la possibilité de se racheter à moindre coût une image verte, fait débat.

Il est l’un des pionniers du commerce équitable en France. Tristan Lecomte, commerçant globe-trotter et polyglotte, est le fondateur d’Alter-Eco, l’une des principales marques françaises de commerce équitable. En proposant ses produits dans les linéaires des supermarchés, ce diplômé d’HEC a irrité les plus radicaux du secteur, pour qui la grande distribution est incompatible avec la philosophie du commerce équitable [1]. Lui assume pleinement son alliance avec les grandes enseignes, « préférant le discours résolument positif à la condamnation radicale des pratiques non vertueuses ». Nommé « Entrepreneur social de l’année » en 2013 par le Forum économique mondial de Davos, Tristan Lecomte a désormais passé la main chez Alter Eco. Il se consacre à une autre idée verte : la reforestation.

(...) lire la suite de cet article sur le site de Basta !

Cet article est publié simultanément sur le site de l’Observatoire des Multinationales.


Pour en savoir plus et voter pour Pur Projet sur le site des Prix Pinocchio, cliquez ici.

Pour envoyer un message à Pur Projet, pour lui demander de changer ses pratiques, rendez-vous sur la page de cyberaction des Prix Pinocchio.


Les Amis de la Terre ont eu de nombreux échanges avec Pur Projet, avant et après la mission. Par souci de transparence et par souhait de faire vivre un débat contradictoire, nous avons publié la réponse de Pur Projet à notre rapport ainsi que nos commentaires suite à cette réponse.
Télécharger les échanges des Amis de la Terre France avec Pur Projet.

En savoir +

Basta ! et l’Observatoire des Multinationales sont des sites d’informations qui ont besoin du soutien de leurs lecteurs pour poursuivre leur travail en toute indépendance.

Illustration : Theo

Rédigé le